1 min de lecture Famille royale

"Royal baby" : "Meghan, c'est le contraire de Kate", estime Stéphane Bern

"Je ne pense pas que les deux belles-soeurs aient une passion l'une pour l'autre, Meghan trouvant Kate un peu trop convenable", explique le journaliste, spécialiste des têtes couronnées.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
"Royal baby" : "Meghan Markle, c'est le contraire de Kate Middleton", estime Bern Crédit Image : Oli SCARFF / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Stéphane Bern

Un jour après sa naissance, le mystère entoure toujours le "royal baby". Si le prince Harry a dévoilé le sexe de son enfant (un petit garçon, ndlr) et son poids (3,3 kilos, ndlr), rien n'a filtré concernant son prénom, et son visage est encore secret. "Meghan Markle et Harry présenteront sûrement le bébé demain (mercredi 8 mai, ndlr)", annonce Stéphane Bern sur RTL ce mardi 7 mai. 

"Meghan maîtrise sa communication. Elle a observé une seule règle, c'est d'avoir prévenu la reine Elizabeth II en premier", poursuit le journaliste, spécialiste des têtes couronnées. "C'est le contraire de la duchesse de Cambridge. Kate avait à chaque fois sa coiffeuse, sa maquilleuse et sortait avec le bébé tout chaud devant les photographes. Meghan, elle, elle prend son temps", explique l'animateur. 

Stéphane Bern est d'ailleurs revenu sur la relation qu'entretiennent les épouses des princes William et Harry. "Je ne pense pas que les deux belles-soeurs aient une passion l'une pour l'autre, Meghan trouvant Kate un peu trop convenable, un peu trop da-dame", précise-t-il.

Et de pointer les différences entre les deux duchesses : "Meghan Markle est une femme à poigne, elle sait ce qu'elle veut. La reine respecte ses choix et s'entend très bien avec elle. Elle est en train de révolutionner les gênes et les règles de la royauté", conclut Stéphane Bern. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Famille royale Royaume-Uni Royal baby
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants