1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. VIDÉO - Un journaliste de "Quotidien" écarté lors d'un déplacement de Marine Le Pen
2 min de lecture

VIDÉO - Un journaliste de "Quotidien" écarté lors d'un déplacement de Marine Le Pen

Un journaliste de l'émission de Yann Barthès a été violemment sorti de la salle par des personnes chargées de la sécurité durant le salon des entrepreneurs, révèle une vidéo du "Huffington Post".

Marine Le Pen lors de son meeting à Paris le 1er février 2017
Marine Le Pen lors de son meeting à Paris le 1er février 2017
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

L'ambiance est montée de plusieurs crans au salon des entrepreneurs, à Paris. Alors que Marine Le Pen y était en déplacement le 1er février 2017, elle a bien sûr profité de l'occasion pour répondre à quelques questions des journalistes. Seulement, l'un d'entre eux ne semblait pas vraiment le bienvenu à ce rendez-vous médiatique.

En effet, comme le montrent les images capturées par nos confrères du Huffington Post dans une vidéo, le reporter de QuotidienPaul Larrouturou, s'est fait brutalement sortir de la salle alors qu'il voulait poser une question à la candidate à l'élection présidentielle. On le voit clairement se faire attraper par les bras par deux hommes à la carrure imposante. "Lâchez-moi, mais lâchez-moi", leur demande-t-il, sans succès, alors que les deux hommes, probablement chargés de la sécurité, lui répondent "dehors !". Tous les regards se détournent alors de la chef du parti pour suivre ce qu'il se passe derrière eux.

Quelques minutes plus tard, comme le précise la vidéo, Paul Larrouturou tente de revenir accompagné de son cameraman faisant valoir le fait qu'il est accrédité pour l'événement. "Je suis accrédité pour ici, vous ne pouvez pas m'empêcher de poser une question à madame Le Pen, donc vous me lâchez et vous vous excusez pour cette violence immédiatement", exige-t-il à un des probables agents de sécurité. Ce à quoi ils répondent une nouvelle fois physiquement en le poussant jusqu'à la sortie.

Vous connaissez la liberté de la presse messieurs ?

Paul Larrouturou

"Vous connaissez la liberté de la presse messieurs ?", demande le reporter de Quotidien. Une femme sort alors pour tenter de calmer l'altercation. Quand elle rentre accompagnée des deux agents - qui se font au passage quelque peu remonter les bretelles - un des journalistes semble lancer une insulte que la vidéo ne permet pas d'entendre mais qui fait vivement réagir le service d'ordre qui ressort pour s'adresser à l'équipe de Quotidien : "T'as dit quoi ? Reparle comme ça à une femme..." Et quelques tentatives de gifles apparaissent à l'écran. Les deux agents entrent finalement dans le salon. Paul Larrouturou et son collègue "n'ont pas compris ce qui leur arrivait", précise le Huffington Post

À lire aussi

Le bras droit de Marine Le Pen, Florian Philippot, a tenu à préciser sur Twitter qu'il ne s'agit pas, selon lui, du service d'ordre du Front national mais de celui du Salon des entrepreneurs.

Les journalistes de Quotidien, comme ceux de Mediapart, se sont déjà vu refuser leurs accréditations pour la convention présidentielle du FN qui se tient le week-end des 4 et 5 février prochains. La relation de Yann Barthès avec le Front national est houleuse depuis longtemps déjà. Au printemps dernier, pour le traditionnel 1er mai, Bruno Gollnish avait frappé la même équipe de journalistes à coup de parapluie.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/