2 min de lecture Vidéo

Miss France en Moselle : "On était masqués derrière un plexi", se défend Amandine Petit

VIDÉO - Miss France 2021 a tenu à rappeler qu'elle a fait tout son possible pour garantir la sécurité de tous lors d'une séance de dédicaces contestée.

>
Amandine Petit, Miss France 2021, invitée de la matinale de Fun Radio Crédit Image : Sylvere Gerard | Crédit Média : Fun Radio | Date :
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Après quelques jours de règne, Amandine Petit, Miss France 2021, a déjà affronté plusieurs polémiques. D'abord les attaques antisémites contre sa première dauphine April Benayoum dès le soir de son élection, puis des internautes qui ont tenté de se faire passer pour elle sur les réseaux sociaux et, plus récemment, une séance de dédicaces en Moselle. Cette rencontre avec le public a causé un grand rassemblement bien peu compatible avec le respect de la distanciation sociale et de nombreux politiques sont venus critiquer l'initiative.

"On est invité sur des lieux différents organisés par la région qui nous accueille, raconte Amandine Petite sur Funradio ce mardi 5 janvier. L'organisation lorraine a tout organisé. Nous on était derrière un plexi avec masques etc. Lors de mon discours j'ai bien dit à tout le monde qu'il fallait respecter les distances de sécurité", a-t-elle rappelé. Sa patronne Sylvie Tellier est elle aussi montée au front pour défendre l'attitude responsable de la Miss et des équipes.

C'est grâce au hasard d'une rencontre avec Malika Ménard (Miss France 2010) qu'Amandine Petit est devenue Miss France. Au micro de Bruno Guillon, la nouvelle Miss France 2021 a donné les détails de cette rencontre. "De base, je pense que je n'aurais pas osé faire le concours Miss France parce que je n'aurais pas eu l'audace de m'inscrire moi-même, mais cette leçon montre qu'il faut le faire, il faut avoir l'audace de repousser ses limites et de ne pas être timide parce que clairement, c'est une merveilleuse aventure". 

Le jour de l'élection était naturellement riche en émotion et elle a pu mettre un chiffre immédiat sur sa toute nouvelle popularité grâce à la magie des réseaux sociaux. "C'est incroyable. Honnêtement je crois que j'étais à 19.000 le soir de l'élection. Et lorsque j'ai récupéré mon portable - parce que j'ai eu une petite mésaventure je l'avais perdu entre-temps - je devais être à 290.000 abonnés", raconte la nouvelle reine de beauté qui compte aujourd'hui 560.000 abonnés sur Instagram.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Réseaux sociaux Polémique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants