2 min de lecture Témoignage

Lucie Lucas ("Clem") raconte avoir été victime de viols et d'agressions sexuelles

Dans un long post Instagram, l'actrice principale de la série "Clem", se confie sur les événements traumatisants dont elle a été victime depuis son plus jeune âge.

Lucie Lucas brise le silence à son tour
Lucie Lucas brise le silence à son tour Crédit : VALERY HACHE / AFP
Maria Aït Ouariane

"Ce que je partage avec vous dans ce post est une partie de mon intimité, un extrait de ce que je suis". À l'occasion de la manifestation contre les violences faites aux femmes, ce samedi 23 novembre, l'actrice Lucie Lucas en a profité pour, à son tour, briser le silence.

Dans un long message, publié sur son compte Instagram, la star de la série Clem de TF1 énumère les remarques sexistes, les agressions sexuelles, l'harcèlement sexuel et les viols, qu'elle a subis à mesure qu'elle grandissait. Alors qu'elle a à peine six ans, la petite fille fan de football essuie les conséquences de la culture du viol : "Moi, j'aimais jouer au foot avec les garçons mais je n'aimais pas qu'ils me coincent quotidiennement dans les toilettes, essaient de me déshabiller".

Lucie Lucas subit ensuite des attouchements de la part d'hommes adultes, "J'aimais le théâtre mais je n'aimais pas que mon professeur tâte mes seins naissants et remonte sa main le long de mes cuisses chaque fois que je me trouvais à côté de lui", a-t-elle confié. Ce ne sera malheureusement pas la dernière fois que des prédateurs, membres du corps professoral, se mettent sur son chemin : Un professeur de sport qui "s'amusait régulièrement à comparer le développement de mon corps", ou ce professeur de technologie qui "nous coinçait les unes après les autres dans son cagibi noir". 

Durant sa carrière, elle se souvient des photographes et de leurs gestes et insistances déplacés. Mais également la pression et la manipulation d'un réalisateur qui souhaite la filmer nue. Maintenant âgée de 33 ans, Lucie Lucas se confie également sur les deux viols dont elle a été victime : son amour de jeunesse et un petit-copain ayant la "volonté de faire mal et de me punir parce qu'il pensait que je l'avais trompé". 

À lire aussi
Emilia Clarke ("Game of Thrones" dans la vidéo "Leading Lady Parts" Séries
"Game of Thrones" : Emilia Clarke se confie sur son expérience traumatisante des scènes de nus

Lucie Lucas livre ainsi un témoignage glaçant et douloureux sur une réalité partagée par des milliers de femmes. "Je n'ai pas le courage de certaines, mais je voudrais leur faire part de toute mon admiration et reconnaissance face à leur force immense et bienfaitrice, a-t-elle écrit avant de conclure : "Adèle (Haenel) à raison, il n'y a pas de monstres. Mais il y a une société qui doit se réveiller..."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Témoignage Violence Harcèlement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants