1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Luc Besson sur RTL : enfance difficile, cinéma, état d'esprit... Réécoutez son interview
2 min de lecture

Luc Besson sur RTL : enfance difficile, cinéma, état d'esprit... Réécoutez son interview

RENCONTRE - Le réalisateur et producteur français présente sa nouvelle autobiographie, "Enfant terrible", où il se confie sur son enfance difficile.

Le réalisateur et producteur français Luc Besson
Le réalisateur et producteur français Luc Besson
Crédit : AFP
Laissez-vous tenter du 22 octobre 2019
11:00
Laissez-vous tenter du 22 octobre 2019
11:00
Stéphane Boudsocq - édité par Maria Aït Ouariane

Luc Besson publie sa nouvelle autobiographie dans un contexte difficile, alors qu'il fait face à la réouverture des investigations sur l'accusation de viol d'une comédienne et les difficultés financières de sa société de production Europa Corp. 

Cependant, Enfant terrible, publié aux éditions XO, est avant tout un ouvrage passionnant sur son enfance, sa jeunesse et ses premiers pas dans le cinéma. Sur la couverture, on y aperçoit un enfant blondinet, regard à la fois naïf et frondeur.

Le réalisateur de Léon et du Cinquième élément se reconnaît toujours dans ce petit garçon. "J'ai pas changé", estime-t-il dans un rire. "J'ai l'impression de m'être reconnecté un peu avec ce petit garçon que j'étais, poursuit-il. Les tourments de la vie, du star système, des paillettes, de l'argent, du pouvoir, tout ça vous écarte de ce petit garçon."

"Je comprends ta peine, lui confierai aujourd'hui Luc Besson. Je comprends ta solitude, mais ça ne va pas s'améliorer. Il va falloir que tu t'y fasses". Ainsi, ce livre l'a aidé à faire face à ces tourments. "La vie vous entraîne vers quelque chose qui vous ressemble, avec le temps, de moins en moins. Cela fait du bien de reconnecter avec soi-même, avec ses proches", déclare le cinéaste.

Une seconde biographie en préparation

À lire aussi

On découvre dans Enfant terrible, l'enfance chaotique de Luc Besson. Celle d'un enfant pas vraiment désiré, ni accepté, ballotté au gré des engagements de ses parents. Un jeune solitaire qui va trouver auprès des animaux, ses seuls vrais amis.

"Les adultes sont très préoccupés par eux-mêmes (…) les autres travaillent donc ils n'ont pas le temps de s'occuper de moi non plus". Le jeune Besson est alors entouré du chien Socrate, un poulpe avec qui il s'amuse lors d'une plongée et, évidemment, des dauphins, qui plus tard deviendront son emblème. Comme si Luc Besson nous avouait que les animaux, eux, sont à la fois fidèles et sans arrière-pensée. "Ils sont souvent premier degré", raconte le réalisateur. 

Le récit s'arrête après la sortie du Grand bleu en 1988, mais il publiera la suite de sa biographie dans quelques années, dont le titre sera Enfant gâté, comme il le confie en exclusivité à RTL. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/