2 min de lecture France Télévisions

France Télévisions : Delphine Ernotte reconduite à la tête du groupe

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a reconduit Delphine Ernotte à la présidence de groupe audiovisuel public français ce mercredi 22 juillet.

Delphine Ernotte a été reconduite à la tête du groupe France Télévisions ce mercredi 22 juillet 2020.
Delphine Ernotte a été reconduite à la tête du groupe France Télévisions ce mercredi 22 juillet 2020.
Sarah Belien
Sarah Belien
et AFP

Aucun dirigeant n'avait jamais été réélu à la tête du groupe. Delphine Ernotte a été reconduite à la tête de France Télévisions par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) pour un nouveau mandat de cinq ans. C'est donc une première.

"Le choix du Conseil s'est fondé, conformément aux termes de la loi, sur des critères de compétence et d'expérience et sur l'analyse des projets stratégiques éclairés par les auditions", a indiqué le CSA dans sa décision publiée ce mercredi 22 juillet. "Le Conseil a fait le choix de la poursuite des transformations engagées pour assurer, dans le dialogue, la concertation et le respect des équilibres budgétaires, l'adaptation de France Télévisions à un environnement en mutation rapide", a-t-il poursuivi.

Le CSA a achevé les auditions des huit candidats mardi pour la présidence de France Télévisions, avec les passages des candidats donnés comme favoris : l'ancien patron de RTL Christopher Baldelli et la dirigeante finalement reconduite Delphine Ernotte.

La lauréate gérera encore pour cinq ans un groupe d'environ 9.600 salariés, pour un budget de 3 milliards d'euros, et superviser la programmation de cinq chaînes qui ont enregistré ensemble une part d'audience de 28,6% cette saison.

"Un avenir soutenable et durable pour France TV"

À lire aussi
Éric Antoine n'est pas parvenu à garder son sang-froid. Télévision
"Fort Boyard" : la grosse bourde d'Éric Antoine face à "Cyril Gossbo"

Lors de sa candidature, Delphine Ernotte avait estimé que la baisse des ressources publiques était "trop forte" pour 2021 et souhaitait, si elle était réélue, "discuter avec l'actionnaire du passage de 2021 à 2022", sans pour autant contester la "trajectoire finale".

La dirigeante a présenté une longue série de mesures : création d'un think tank et d'états généraux "pour imaginer la télévision de demain", nouvelle façon de filmer la culture pour la rendre "aussi vivante qu'un événement sportif", recentrer France 4 sur l'éducation et France 5 sur la prise de conscience écologique, créer une chaîne olympique numérique en vue des JO 2024, transformer france.tv et franceinfo en médias sociaux...

"Je ne viens pas vous dire : 'voyez mon bilan, réélisez moi', ce qui compte c'est notre engagement à construire un avenir soutenable et durable pour France Télévisions", avait-elle fait valoir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
France Télévisions Télévision France 2
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants