1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. France 3 : "La Consolation", le téléfilm sur l'enfance violée de Flavie Flament
2 min de lecture

France 3 : "La Consolation", le téléfilm sur l'enfance violée de Flavie Flament

INVITÉE RTL – Anne Holmes, la directrice de l'unité fiction de France 3 revient sur "La Consolation", un téléfilm sur le viol subi par Flavie Flament dans sa jeunesse, diffusé mardi 7 novembre à 20h55.

Flavie Flament, en septembre 2017
Flavie Flament, en septembre 2017
Crédit : XAVIER LEOTY / AFP
Les Dessous de l'Ecran du 05 novembre 2017
24:00
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon
Animateur

Un film poignant. Mardi 7 novembre à 20h55, France 3 diffuse La Consolation, un téléfilm tiré du livre du même nom, écrit par Flavie Flament. L'histoire est celle de son traumatisme après son viol à l'âge de 13 ans, par David Hamilton, un photographe mondialement connu. Pour Anne Holmes, la directrice de l'unité fiction de France 3, qui a chapeauté le projet, ce téléfilm doit permettre de "libérer la parole".

"C'est une histoire qui pourrait être universelle malheureusement (…) On s'est dit qu'avec la mission du service public, si ce film pouvait permettre à d'autres femmes de parler, alors il fallait le faire", relate-t-elle au micro de RTL. La Consolation s'inscrit en fait dans le cadre d'une soirée thématique autour de "la libération de la parole". Un débat sur ce thème, animé par Carole Gaessler, doit aussi être diffusé dans la foulée du téléfilm. Flavie Flament y participera, affirme Anne Holmes. "Il nous semblait important de dire aux gens qu'ils peuvent parler", explique-t-elle.

Flavie Flament fortement associée au projet

 "On s'est dit que cela faisait partie des téléfilms qu'on ne pouvait pas, ne pas faire", relate la directrice de l'unité fiction de France 3. Et Flavie Flament a été fortement associée au projet. "Elle a beaucoup participé à l'écriture du scénario, je lui avais promis. Elle a aussi participé au choix du casting. On ne pouvait pas la trahir, c'était son histoire personnelle", explique Anne Homles.

L'actualité média de la semaine :

- Valérie Damidot va présenter à partir du 27 novembre, un concours autour des fêtes de fin d'année sur TF1. L'émission doit se dérouler tous les jours en fin d'après-midi.

À lire aussi

- La charge de Frédéric Taddeï contre Delphine Ernotte. "Delphine Ernotte ne connaît rien à la télé, elle est en train de casser France Télévision", tonne-t-il, dans une interview au Monde. L'animateur semble dit également regretter la programmation de plus en plus tardive, puis l'arrêt au bout d'une saison de son émission culturelle "Hier, Aujourd'hui, Demain".

- Ce samedi 4 novembre au soir, Claire Chazal a remplacé Christine Angot dans On n'est pas couché. D'après les commentaires sur les réseaux sociaux, l'ancienne présentatrice du 20h s'en est plutôt bien sortie

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/