Flavie Flament "aurait porté plainte contre le coupable" de son viol s'il n'y avait pas de prescription

INVITÉE RTL - L'animatrice de RTL revient sur le viol dont elle a été victime à ses 13 ans. Maintenant la prescription passée, son bourreau est hors d'atteinte de toute action juridique.

>
Flavie Flament "aurait porté plainte contre le coupable" de son viol sans la prescription Crédit Média : Christelle Rebière et Philippe Robuchon

C'est un souvenir très lourd que Flavie Flament dévoile dans son livre La Conso­la­tion. L'animatrice de RTL y raconte son viol, quand elle avait 13 ans, par un photographe de renom qu'elle ne cite jamais. "Un viol dont j'ai finalement pris connaissance et pris conscience il y a seulement quelques années, témoigne-t-elle. L'amnésie traumatique dont on parle assez peu fait que les souvenirs vous reviennent intactes, avec la même violence, 30 ans après les faits." 

Selon Flavie Flament, c'est l'épisode de la mort de son grand-père qui a ranimé le violent souvenir. Et cet oubli ne s'est pas fait de manière consciente, c'est "cette mémoire qui a pris ces souvenirs pour les mettre quelque part au fond de mon âme, de sorte que je sois protégée. C'est une façon de protéger les victimes de viol et c'est ce qui explique que parfois aussi, elles prennent la parole si tardivement", ajoute-t-elle.

Si Flavie Flament n'a pas dévoilé le nom de son agresseur et l'a seulement présenté comme un célèbre photographe, ce n'est pas par choix, mais parce qu'elle "ne peut pas". "La prescription aujourd'hui fait que cette personne est hors d'atteinte de toute action juridique (...) Les victimes mineures au moment des faits ont jusqu'à l'âge de 38 ans pour dénoncer les faits", explique-t-elle, soit 20 ans après la majorité. Pour ces crimes sur les majeures, la prescription de dix ans. "Cette fameuse prescription passée, les bourreaux peuvent dormir tranquillement, pendant que leur victime passe le reste de son existence à souffrir", poursuit-elle avant de déclarer que si cette prescription n'existait pas aujourd'hui, elle aurait porté plainte contre le coupable.

La rédaction vous recommande
par Christelle RebièreJournaliste RTL
Suivez Christelle Rebière sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785356418
Flavie Flament "aurait porté plainte contre le coupable" de son viol s'il n'y avait pas de prescription
Flavie Flament "aurait porté plainte contre le coupable" de son viol s'il n'y avait pas de prescription
INVITÉE RTL - L'animatrice de RTL revient sur le viol dont elle a été victime à ses 13 ans. Maintenant la prescription passée, son bourreau est hors d'atteinte de toute action juridique.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/flavie-flament-aurait-porte-plainte-contre-le-coupable-de-son-viol-s-il-n-y-avait-pas-de-prescription-7785356418
2016-10-19 15:32:00
http://media.rtl.fr/cache/6DufoF3Djw6Dmc0L6_GnGQ/330v220-2/online/image/2016/1019/7785356874_flavie-flament.JPG