1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Eurovision : "Où est la musique là-dedans ?", se désole Eric Brunet
1 min de lecture

Eurovision : "Où est la musique là-dedans ?", se désole Eric Brunet

ÉDITO - Pour Eric Brunet, l'Eurovision, dont la 65e édition s'est tenue la semaine dernière, a perdu sa vocation d'origine.

Måneskin a remporté l'Eurovision 2021.
Måneskin a remporté l'Eurovision 2021.
Crédit : Sander KONING / ANP MAG / ANP via AFP
Eurovision : "Où est la musique là-dedans ?", se désole Eric Brunet
07:47
La semaine politique d'Eric Brunet du 28 mai 2021
07:46
Eric Brunet

La semaine dernière avait lieu 65e édition du concours de l'Eurovision. Pour Eric Brunet, il a perdu sa vocation d'origine : créer des liens indissolubles entre les pays européens. Parlons de l'Europe. La Turquie, l'Israël et le Maroc ont participé, ironise-t-il. Le Liban a également failli participer et l'Australie a même participé en 2015.

Autre point, c'est la dimension géopolitique du concours qui dérange. Par exemple, après l'annexion de la Crimée par la Russie, tout le monde avait voté pour l'Ukraine en guise de soutien. Finalement, c'est l'Ukraine qui avait gagné, mais où est la musique là-dedans, interroge Eric Brunet. En 2003 également, les Anglais n'avaient pas obtenu un seul point, tout simplement à cause de l'intervention en Irak au côté des États-Unis.

Ne parlons pas des échanges de votes réguliers entre les pays qui s'entendent bien. La Belgique et les Pays-Bas, l'Espagne et le Portugal... Sans oublier l'influence des diasporas : l'Allemagne vote de manière assez récurrente pour la Turquie. Et les Scandinaves eux, s'entraident. C'est pour ça que les gagnants sont souvent scandinaves. Les anciennes républiques yougoslaves s'entraident aussi.

Pour Eric Brunet, l'Eurovision, c'est pas sérieux. Sur le plan musical, c'est kitsch, c'est paillettes, c'est tape-à-l'œil. Cette année, le Royaume-Uni avait une nouvelle fois, la dernière place. L'Angleterre n'a plus gagné l'Eurovision depuis 1997. Alors que quand on y réfléchit, l'Angleterre est le pays européen de la pop musique depuis 60 ans. Ils ont tout inventé.

À lire aussi

L'année prochaine, au lieu de regarder des groupes moldaves, des divas macédoniennes ou des drag queens estoniennes, Eric Brunet préfèrera chanter du Véronique Sanson avec des copains, "Eurovision, piège à cons."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/