1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Corinne Masiero défend ses "fesses en ruines" et ses "nichons qui tombent"
2 min de lecture

Corinne Masiero défend ses "fesses en ruines" et ses "nichons qui tombent"

Dans un entretien à "Mediapart", l'actrice qui s'était montrée nue pendant la cérémonie des César a dénoncé le sexisme et la misogynie de nombreuses remarques dont elle est la cible.

Coline Masiero au théâtre Sébastopol de Lille avec les intermittents du spectacle.
Coline Masiero au théâtre Sébastopol de Lille avec les intermittents du spectacle.
Marie Zafimehy
Journaliste

"Ce dont on parle le plus c'est de mes vieilles fesses en ruines, et de mes nichons qui tombent". Cinq jours après sa performance remarquée aux César, l'actrice Corinne Mesiaro s'est confiée au micro de l'émission "À l'air Libre" de Mediapart. Tout en se félicitant que sa démarche fasse parler, elle a dénoncé les remarques sexistes dont elle est la cible.

"Qu'une meuf de mon âge se foutre à oilpé sans être rafistolée avec les miches qui tombent et puis la cellulite, le ventre comme ça, les eins qui font comme ça, pas épilée, rien du tout, mon dieu !", a ironisé Corinne Masierio au micro de Mediapart (la vidéo est disponible ci-dessous). 

Si nombreuses sont les personnes à avoir soutenu l'actrice apparue nue sur la scène de l'Olympia lors de la 46ème cérémonie des César, des voix se sont aussi élevées contre sa prestation, la jugeant "vulgaire". Des députés Les Républicains ont même saisi le procureur de Paris pour dénoncer un délit d'exhibition sexuelle.

En se montrant totalement nue, Corinne Masiero souhaitait dénoncer la situation précaire des artistes depuis la fermeture de tous les lieux culturels en raison de l'épidémie de coronavirus. Sur sa poitrine était écrit le slogan "No future, no culture".

On est bien dans une société patriarcale et sexiste !

Corinne Masiero
À lire aussi

En 2015, le comédien Sébastien Thiéry s'était illustré de la même manière la 27ème cérémonie des Molière : lui aussi était apparu nu sur scène pour dénoncer la situation des intermittents du spectacle. Pourtant, les réactions n'avaient pas été aussi vives. "Ça révèle beaucoup de choses non ? On est bien dans une société patriarcale et sexiste !" s'exclame Corinne Masiero.

Preuve en est que de nombreuses personnes lui ont écrit pour non seulement la remercier d'avoir porté son message politique, mais aussi d'avoir osé apparaître dénudée. "J'ai reçu un tsunami de 'merci', de 'je t'aime', explique Corinne Masiero. Il y a beaucoup de nanas d'un certain âge qui m'ont dit 'merci de montrer votre corps' parce que voilà on a le droit d'exister aussi".

Moi ma force c'est d'être moche et populaire et vulgaire

Corinne Masiero

Un acte féministe qu'elle lie à celui d'Adèle Haenel, qui avait bouleversé l'édition précédente de la cérémonie en sortant de la salle au moment de la remise du prix de la meilleure réalisation à Roman Polanski. "Elle est super jolie, moi je suis pas belle comme elle, avance Corinne Masiero. J'ai pas sa classe, moi ma force c'est d'être moche et populaire et vulgaire, parce que vulgaire c'est qui vient du peuple, donc si ça gêne des gens, posez-vous la question pourquoi ça vous gêne messieurs-dames ?"

L'actrice s'adresse aussi directement à Roselyne Bachelot, ministre de la Culture. "Si elle est pas contente, elle avait qu'à venir me le dire", s'indigne-t-elle. Quelques jours auparavant sur RTL, elle avait déjà dénoncé l'inaction du gouvernement concernant les artistes. "les paroles c’est bien beau, mais à un moment il faut agir", avait-elle déclaré. "Quand allez-vous arrêter de nous faire crever ?"

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/