2 min de lecture Médias

"12 coups de Midi" : Christian Quesada parle pour la première fois, depuis sa cellule

Dans une lettre, l'ancien champion de l'émission, incarcéré pour corruption de mineures et détention d’images pédopornographiques, exprime toute sa colère.

Christian Quesada sur le plateau des "12 coups de midi"
Christian Quesada sur le plateau des "12 coups de midi" Crédit : capture d'écran TF1
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Depuis sa cellule, Christian Quesada prend la parole. Incarcéré depuis avril 2020 pour corruption de mineures et détention d’images pédopornographiques, l'ancien champion des 12 coups de Midi exprime toute sa colère dans une lettre, lue par Guillaume Genton, le producteur de Touche pas à mon poste ! 

Christian Quesada s'exprime pour la première fois depuis mars 2019 et tire à boulets rouges contre la chaîne C8, Cyril Hanouna et les chroniqueurs de Touche pas à mon poste ! "Pensez-vous que je vais consacrer du temps à quelqu'un travaillant pour une chaîne où, depuis 15 mois, vous n'avez de cesse de manier lynchage médiatique, insultes, diffamation pure et simple, et pire, calomnie, au mépris de la plus élémentaire présomption d'innocence", explique ainsi l'ancien champion des 12 coups de Midi. "Je vous rappelle que les faits pour lesquels j'ai été interpellé sont certes graves, condamnables (et donc condamnés) mais cela reste des délits passibles de la correctionnelle, qui, par un aveuglement haineux (motivé par une course au buzz) se sont transformés en un procès cathodique plus virulent que pour FourniretLelandais ou Abdeslam", poursuit-il.

Il s'en prend ensuite à Cyril Hanouna, puis Benjamin Castaldi : "Vous remercierez cependant votre patron (Cyril H) pour cette phrase collector [à propos de Michel Cymes] : 'Je suis contre l'acharnement médiatique'. NON MAIS LOL QUOI (....) Comment peut-on tolérer que sur votre plateau, (et donc cautionner) que certains de vos collègues demandent la peine de mort ou 20 ans de réclusion criminelle sans qu'à aucun moment quelqu'un n'intervienne pour ramener à la raison ces invraisemblables divagations ?". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias People Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants