1 min de lecture Pédophilie

"Christian Quesada, ce n’est pas Marc Dutroux", lance son avocat

Me Christophe Camacho, l’avocat de Christian Quesada, assure que son client assume ses actes et dénonce un "lynchage médiatique".

Christian Quesada lors de sa participation aux "12 coups de midi"
Christian Quesada lors de sa participation aux "12 coups de midi" Crédit : Capture d'écran / tf1.fr
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

"Il est scandalisé par ce qui se dit sur lui". L'avocat de Christian Quesada est revenu sur la détention de son client, écroué depuis le 27 mars dernier pour corruption de mineurs, détention et diffusion d'images à caractère pédopornographiques.

Selon Me Christophe Camach, il existe une "déferlante de désinformation et un lynchage médiatique" envers l'ancien champion des 12 coups de midi. "Christian Quesada a tellement été l’exemple que le quidam voulait suivre que maintenant, il est victime d’une exécution au tribunal cathodique", déplore-t-il.

Et si l'ancien "Maître de Midi", le surnom glané lors de son passage dans l'émission de TF1 a reconnu les faits qui lui sont reprochés, il se défend ardemment d'être un pédophile. "Il assume ce qu'il a fait (...) Il admet être attiré par les adolescentes mais pas par les enfants", poursuit son avocat.

Les nombreuses photos découvertes sur l'ordinateur de son client sont des "fantasmes" mais il n'y avait "aucune volonté de passage à l'acte". "J’ai entendu dire que ce qu’il a fait est le comble de l’horreur. Les accusations sont disproportionnées. Quesada ce n’est pas Dutroux", conclut le conseil. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pédophilie Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants