1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Marine Le Pen salue la "mémoire" des victimes du Vel d'Hiv
1 min de lecture

Marine Le Pen salue la "mémoire" des victimes du Vel d'Hiv

La présidente du Rassemblement National a également dénoncé l'antisémitisme et "les nouveaux prêcheurs de haine" qui "s'en prennent à nos compatriotes juifs".

Marine Le Pen, au siège du RN à Nanterre, le 28 juin 2020.
Marine Le Pen, au siège du RN à Nanterre, le 28 juin 2020.
Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Quentin Marchal & AFP

Marine Le Pen a salué, dans la soirée de ce jeudi 16 juillet, la "mémoire" des victimes de la rafle du Vel d'Hiv, dénonçant l'antisémitisme et "les nouveaux prêcheurs de haine" qui "s'en prennent à nos compatriotes juifs". La "commémoration de la rafle du Vel d’Hiv nous rappelle au devoir de mémoire face à l’expression la plus abjecte et abominable de l’antisémitisme", a écrit la présidente du Rassemblement National, sur Twitter.

"Elle nous oblige à la plus ferme et intraitable détermination dans le combat jamais terminé contre ce fléau et ces nouveaux prêcheurs de haine qui, aujourd’hui en France, ciblent et s’en prennent à nos compatriotes juifs", a-t-elle ajouté. La présidente du Rassemblement national avait suscité une polémique en avril 2017 pendant la campagne présidentielle en affirmant: "La France n'est pas responsable du Vel d'Hiv". 

Emmanuel Macron, alors candidat au même scrutin, y avait vu "une faute politique et historique lourde". Le chef de l'État a de son côté rappelé sur Twitter que les 16 et 17 juillet 1942, "plus de treize-mille Juifs furent arrêtés. Par des Français, par l'État français. Parce qu'ils étaient Juifs. Plus de huit mille furent détenus au Vel d’Hiv avant d’être déportés à Auschwitz. N’oublions jamais".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/