1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Savoie : à 87 ans, Raymond est le doyen des moniteurs de ski
2 min de lecture

Savoie : à 87 ans, Raymond est le doyen des moniteurs de ski

REPORTAGE - À 87 ans, Raymond Brunier est un passionné infatigable de ski. Bien loin de la retraite, il enseigne aux enfants le "planté de bâtons" à la station de Courchevel.

Raymond Brunier, 87 ans, doyen des moniteurs de ski français, sur les pistes de Courchevel avec ses élèvesves
Raymond Brunier, 87 ans, doyen des moniteurs de ski français, sur les pistes de Courchevel avec ses élèvesves
Crédit : Serge Pueyo / RTL
Savoie : à 87 ans, Raymond est le doyen des moniteurs de ski
04:15
Savoie : à 87 ans, Raymond est le doyen des moniteurs de Courchevel
04:15
Serge Pueyo - édité par Nicolas Scheffer

Sur le domaine skiable de la très chic station de Courchevel, en Savoie, il est impossible de le rater. Raymond Brunier, 87 ans, le doyen des moniteurs de ski français encore en activité, dévale les pistes en chantant à tue-tête des chants tyroliens. 

Les skieurs qui le croisent en reste ébahis. "Mes clients peuvent ainsi me suivre facilement, à la voix", plaisante l'octogénaire qui malgré son grand âge conserve une forme étincelante. À 87 ans, Raymond Brunier a eu plusieurs vies : maître-nageur sur la Côte-d'Azur, propriétaire d'une plage à Cavalaire (Var), aspirant guide dans les Alpes, pisteur-secouriste à Val-d'Isère, couvreur de toit en Normandie.... Mais sa passion, c'est le ski

Ses élèves ne tarissent pas d'éloge sur leur "papy moniteur". "Il connait mieux que personne toutes les pistes de Courchevel. C'est un plaisir d'apprendre à skier avec lui", raconte Garance, 14 ans, qui adore la neige

"Maintenant, c'est le renouveau"

"Vers l'âge de 30 ans, j'ai eu des problèmes de dos. Mais maintenant, tout va bien, c'est le renouveau ! Surement parce que les os se soudent un peu plus", lance-t-il en rigolant. Pas question pour lui de raccrocher les planches, même s'il ne travaille désormais que quelques jours par saison au sein de l'École du Ski Français de Courchevel.

À lire aussi

"Ma passion d'enseigner est intacte. Lorsque je n'ai pas de leçon, je pars sur le domaine des 3 Vallées faire des pistes noires". Ce jour-là, Raymond croise François Christin, un autre moniteur de Courchevel, âgé lui de 67 ans. "Cette vieille branche se débrouille vraiment bien. Je ne sais pas si dans 20 ans, j'aurai la forme de Raymond. C'est pas gagné", reconnaît-il. 

"Un exemple pour nous tous"

Le fils de Raymond, Jean-Etienne Brunier, est également moniteur à Courchevel. Et il est très fier de son père : "C'est un excellent pédagogue et un exemple pour nous tous".

Raymond a en tout cas l'étoffe pour tourner une suite des Bronzés font du ski. Le rôle du vieux moniteur qui tente d'enseigner "le planté du bâton" à Jean-Claude Dusse (alias Michel Blanc), lui irait comme un gant... de ski. "Bien sûr que le planté de bâton existe encore. On ne peut pas s'en passer", plaisante Raymond. 

Et pour bien faire comprendre que la retraite n'est pas encore pour demain, le doyen des pulls rouges en activité annonce qu'il sera en avril au départ du slalom vétérans du célèbre "Challenge des moniteurs" de l'ESF. "Mon objectif est de monter sur le podium. J'ai un matériel au top. Il faut juste que j'évite la chute".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/