1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Jeu de société : pourquoi ce n’est pas un hasard s’il y a 52 cartes dans un jeu
2 min de lecture

Jeu de société : pourquoi ce n’est pas un hasard s’il y a 52 cartes dans un jeu

PODCAST - Dans une minute, vous saurez pourquoi ce n’est pas un hasard s’il y a 52 cartes dans un jeu.

Un jeu de cartes (image d'illustration)
Un jeu de cartes (image d'illustration)
Crédit : Erik Mclean / Unsplash
244. Pourquoi ce n'est pas un hasard s'il y a 52 cartes dans un jeu ?
00:02:10
Florian Gazan

Même si les cartes à jouer ont été inventées en Chine au Ier siècle après Jésus-Christ, essentiellement d’ailleurs pour prédire l’avenir plutôt que pour se divertir, elles sont apparues chez nous à la fin du XIVe siècle via des marchands venus de Turquie. 

Mais c’est en France que sa version actuelle, celle utilisée dans le monde entier, est définie. Notamment ce nombre de 52 cartes qu’on choisit pour une raison bien précise. 52, c'est par exemple le nombre d'une semaine en une année et pour cause puisque pour élaborer le jeu de cartes, on se cale sur le calendrier grégorien. 52 cartes donc pour les 52 semaines de l’année, mais aussi 4 couleurs pour les 4 saisons, 12 figures (4 valets, 4 reines et 4 rois) pour les 12 mois de l’année. 

Et mieux si on additionne la valeur de toutes les cartes du jeu, on obtient 364 points. Si vous rajoutez le joker, compté comme 1 point, ça fait 365, comme les 365 jours de l’année. Et même 366 pour une année bissextile avec le 2ème joker fourni dans le paquet. 

Mais, le nombre de cartes dans le paquet ce n’est pas la seule chose qu’on doit à nous Français ! Le cœur, le trèfle, le pique et le carreau c’est aussi nous. Avant les symboles étaient des feuilles, des épées, des cloches, des bâtons. Idem c’est nous qui avons introduit les reines à la place des cavaliers, cartes que l’on retrouve dans le jeu de tarot.

À lire aussi

Quant aux figures, c’est Napoléon Bonaparte qui les a uniformisées. Notamment celle des rois : en hommage à  Jules César (roi de carreau), Alexandre le Grand (roi de trèfle), le roi David (roi de pique) et Charlemagne (roi de cœur). 

Abonnez-vous à ce podcast

>> Ah Ouais ? Du lundi au vendredi, Florian Gazan répond en une minute chrono à toutes les questions essentielles, existentielles, parfois complètement absurdes, qui vous traversent la tête. Des connaissances bien utiles ou totalement inutiles pour briller en société, des anecdotes absolument incroyables à partager, des histoires étonnantes à raconter. Et chaque fois, vous vous direz "Ah ouais ?". Un podcast RTL Originals.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/