1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. "Nous sommes tous des Hommes de Néandertal", explique Mac Lesggy
2 min de lecture

"Nous sommes tous des Hommes de Néandertal", explique Mac Lesggy

Notre génome serait composé 1 à 4% d'ADN de Néandertalien alors que nous sommes des Sapiens.

Des visiteurs observent la représentation d'un Homme de Néandertal, le 19 juillet 2004 au musée national de la Préhistoire des Eyzies-de-Tayac, près de la grotte de Lascaux (image d'illustration)
Des visiteurs observent la représentation d'un Homme de Néandertal, le 19 juillet 2004 au musée national de la Préhistoire des Eyzies-de-Tayac, près de la grotte de Lascaux (image d'illustration)
Crédit : PATRICK BERNARD / AFP
"Nous sommes tous des Hommes de Néandertal", explique Mac Lesggy
00:03:32
Mac Lesggy - édité par Baptiste Marin

Le territoire français, il y a 100.000 ans, était exclusivement peuplé par quelques milliers d'Hommes de Néandertal. Ils étaient trapus, très costauds, bien plus que nous. Ils ont un profil reconnaissable avec une énorme arcade sourcilière, un peu comme celle des chimpanzés actuels. 

Les Hommes de Néandertal ne sont pas nos ancêtres. Cette espèce d'homme est différente de la nôtre. Nous sommes, vous le savez, des Homo Sapiens et non des Homo néanderthalensis, donc deux espèces bien différentes. L'Homme de Néandertal va disparaître aux alentours de moins 29.000 ans. 

Pourtant, nous gardons tous quelque chose d'eux au plus profond de nous-même à travers des petits morceaux d'ADN. Cette découverte fascinante a été réalisée d'un paléogénéticien suédois, Svante Pääbo, vainqueur du prix Nobel de Biologie 2022. 

De ces Néandertaliens, il ne reste que quelques os, morceaux de crâne, dents, retrouvés dans toute l'Europe. Svante Pääbo, avec son équipe, est parvenu à extraire de ces restes des morceaux d'ADN. Un travail très long et très difficile, l'ADN se dégrade avec le temps. Au bout de plus de 10 ans de travail, il est parvenu à reconstituer le génome, l'ADN quasi-complet d'un Néandertalien

1 à 4% d'ADN de Néandertalien

À partir de là, comme notre génome est connu depuis 2003, il a pu le comparer avec celui d'un Homme de Néandertal. Et il s'est aperçu que tous les Européens avaient, dans leur ADN, 1 à 4% d'ADN de Néandertalien. C'est notre part ultra-préhistorique. 

À lire aussi

Les sapiens et les Néandertaliens ont un lointain ancêtre commun. Mais, les Sapiens, que nous sommes, viennent tous d'Afrique. L'Afrique est le berceau de l'Homme moderne. Or les Africains d’aujourd’hui n’ont pas d’ADN de Néandertaliens. C’est seulement le cas des Sapiens, partis d’Afrique. Il y a environ 70.000 ans, quelques centaines d'Homo Sapiens ont quitté l'Afrique, par la région du Sinaï, pour se répandre sur les autres continents. 

Quand ils sont arrivés au Proche-Orient et en Europe, ils sont tombés sur ces Néandertaliens, bien là avant eux. Ils sont, comme nous à l'époque, des chasseurs-cueilleurs, manient des outils en pierre taillée, moins sophistiquées que les nôtres, avec sûrement un langage. 

Des avantages et des inconvénients

On ne sait pas exactement ce qui s'est passé entre les deux espèces. Si ce n'est qu'elles vont cohabiter pendant plusieurs milliers d'années. Il va même y avoir des relations fécondes, des accouplements entre eux. Elles sont interfécondes, un peu comme le tigre et le lion. Grâce à ces unions mixtes, nous avons aujourd'hui dans chacune de nos cellules de l'ADN de Néandertaliens. On peut même le savoir avec précision quand on fait analyser son génome. 

Et ces variants ADN de Néandertal, que nous possédons, plus ou moins, nous donnent des avantages et inconvénients. Ils peuvent nous protéger du vertige et de certaines maladies. Au rayon des inconvénients, d'autres gènes nous rendent plus sujets à développer des formes graves de la Covid. Vous le voyez, grâce à la génétique, notre lointain passé nous aide à comprendre notre présent ! Avouez que cela valait bien un Prix Nobel ! 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.