1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Napoléon III : comment a-t-il réussi à devenir empereur après plusieurs échecs ?
3 min de lecture

Napoléon III : comment a-t-il réussi à devenir empereur après plusieurs échecs ?

Après deux coups d'État avortés, le président Bonaparte rétablit l'Empire le 2 décembre 1851.

Un portrait de Napoléon III non daté
Un portrait de Napoléon III non daté
Crédit : AFP
Napoléon III, un homme à la "légende noire" qui a marqué l'Histoire
00:39:06
Lorànt Deutsch - Entrez dans l'histoire
Lorànt Deutsch

Le 20 décembre 1848 avec 74, 2% des voix, Louis-Napoléon Bonaparte, fils de Louis Bonaparte et Hortense de Beauharnais, devient président de la République. Il est auréolé d’une double légitimité : une légitimité dynastique et une légitimité électorale acquise auprès des paysans, des ouvriers et d’une partie de la bourgeoisie.

Une victoire "dans les urnes", après deux coups d'états ratés. D'abord le 30 octobre 1836 où son attaque de Strasbourg est arrêtée en quelques heures. Puis pendant l'été 1840 à Boulogne-sur-Mer. L’objectif de Louis-Napoléon est alors de rallier le 42e régiment de ligne. Encore une fois, le coup d’État lancé à l’aube échoue avant que le soleil n’ait atteint son zénith. 

Une fois élu président, Louis-Napoléon profite du développement du chemin de fer qu’il a impulsé pour visiter les provinces et se montrer au peuple qui l’a élu. À Bordeaux, il s’entend d’emblée avec le baron Haussmann qui s’écrie "Vive l’empereur !", acclamation reprise avec joie par la foule. La scène se reproduit lors de la revue des troupes militaires à Satory le 10 octobre 1850. Mais cette fois, ce sont les soldats qui s’écrient "Vive l’empereur !" Louis-Napoléon sent bien qu'il est soutenu. 

Le président essaye de changer la Constitution en faisant passer le mandat à 10 ans au lieu de 4, mais cette stratégie échoue. Louis-Napoléon doit donc suivre l’exemple de son idole Jules César et se mettre hors la loi pour prendre le pouvoir. Il choisit comme date symbolique le 2 décembre 1851, date anniversaire du sacre de Napoléon et de la victoire d'Austerlitz. L’opération Rubicon est lancée, le président commande le coup d’État depuis l’Élysée. 

Une attaque lancée à l'aube

À écouter aussi

Après le traditionnel bal du lundi, à la faveur de la nuit, le président envoie les troupes de Saint-Arnaud, son ministre de la guerre, prendre la capitale en visant à la fois les lieux de pouvoir et les imprimeries pour empêcher la diffusion de l’information. 78 personnes susceptibles de s’opposer trop bruyamment au coup d’État sont arrêtées parmi lesquels Adolphe Thiers, qui avait appuyé sa candidature à l'élection présidentielle de 1848.

À 6h30 du matin, des affiches sont posées dans la rue, elles signalent la dissolution de l’Assemblée suite à un complot et la nécessité de réviser la Constitution. Une résistance parlementaire tente de s’organiser dans l’urgence, en vain. Quelques barricades s’érigent ça et là mais elles sont si peu fournies qu’elles sont vite renversées. Une fusillade fait une centaine de morts.

Le 22 décembre 1851, un plébiscite remporté triomphalement autorise Louis-Napoléon à revoir la Constitution. C’est à ce moment-là que Victor Hugo prend la route de l’exil. Il avait rêvé d’être président, il a échoué. Il avait rêvé d’être un ministre de Louis-Napoléon, on l’avait écarté. Ses frustrations avaient fait de lui l’ennemi de celui qu’il immortalisera sous le nom de "Napoléon le Petit".

Une empire né "dans les urnes"

Louis-Napoléon quitte l’Élysée et s’installe aux Tuileries le temps d’organiser un nouveau plébiscite. Le Second Empire est donc né par les urnes… Oui, d’accord, il y avait des soldats dans les bureaux de votes et si on voulait voter non, on devait écrire non sur un papier alors que les oui étaient imprimés. Mais on pouvait au moins voter à bulletin secret ! Le 2 décembre 1852, Louis-Napoléon devient Napoléon III, empereur des Français.

Depuis une trentaine d’années, les historiens ont démontré que Napoléon III a été un grand homme à qui la France doit beaucoup. Il était attaché au suffrage universel, a développé l’industrie, le commerce et la protection sociale pour les plus faibles. Certains espère que ses restes rentreront en France en 2023 à l’occasion des 150 ans de sa mort. Au fond, ce ne serait que justice de l’envoyer reposer auprès de son oncle, Bonaparte.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/