1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Festival de Cannes : pourquoi la Palme d'Or de 1991 a provoqué un énorme scandale
2 min de lecture

Festival de Cannes : pourquoi la Palme d'Or de 1991 a provoqué un énorme scandale

PODCAST - Dans une minute, vous saurez pourquoi la Palme d’Or de 1991 a provoqué un énorme scandale sur la Croisette.

Roman Polanski lors d'une conférence de presse au Festival de Cannes.
Roman Polanski lors d'une conférence de presse au Festival de Cannes.
Crédit : Laurent EMMANUEL / AFP
LES ? DE L'INFO - Festival de Cannes : pourquoi la Palme d'or de 1991 a provoqué un énorme scandale ?
00:02:15
Florian Gazan - édité par Sylvain Zimmermann

Alors que sort en salles Sans Filtre, Palme d’Or du dernier Festival de Cannes, retour sur celle de 1991 qui a provoqué un énorme scandale sur la Croisette. Cette année-là, le président du jury est Roman Polanski. La sélection est plutôt alléchante avec Van Gogh de Maurice Pialat avec Jacques Dutronc, Europa de Lars Von Trier. Mais pas pour Polanski qui râle.

Au bout d’une semaine de projection, le cinéaste trouve que tous les films sont nuls et sans aucun intérêt. Et puis, miracle, arrive celui des frères Coen, Barton Fink. Et là Polanski adore. Pour lui, c’est un chef-d'œuvre qui mérite la Palme d’Or. Sauf que les autres jurés ne sont pas forcément de cet avis. Qu’ils soupçonnent un poil subjectif…

Car Barton Fink, les frères Coen, ne s’en sont pas cachés, est un thriller psychologique largement inspiré par Le Locataire, Répulsion et Cul de sac, trois films de Roman Polanski. Donner la Palme d’Or à ce film, ça revient un peu à se l’attribuer à lui qui ne l’a alors encore jamais eue. Ce qui arrivera en 2002 pour Le Pianiste. Barton Fink a finalement eu la Palme d’Or.

Polanski a fait picoler les jurés

Comment Polanski a-t-il fait pour convaincre le jury ? La veille de la délibération, il a organisé une petite soirée avec tous les membres du jury. Avec champagne à volonté. Et là, le Roman a fait picoler tous les jurés. Arrivé en fin de soirée, il lance : "Pourquoi on ne voterait pas maintenant pour la Palme d’Or, hein ce sera fait. De toute façon, on est tous d’accord hein ? C’est Barton Fink !"

À écouter aussi

Comme les jurés étaient tous murgés, ils ont validé… "Oui c’est bon ! Et le prix d’interprétation féminine, on le donne à la Veuve Cliquot !" Mais le lendemain, passé la gueule de bois, ça râle dans le jury. Ils remettent en cause le choix de la Palme d’Or. Polanski refuse de changer la décision alcoolisée de la veille. Pire, il décide de donner le prix d’interprétation masculine et celui de la mise en scène à Barton Fink.

En faisant le film le plus primé de l’histoire du Festival de Cannes à ce jour. En panique, la direction décerne des prix d’honneur à d’autres films. Par exemple, ils inventent un prix du meilleur second rôle masculin pour Samuel Jackson. Et surtout modifient le règlement : depuis 91, le jury ne peut plus donner 2 récompenses à un même film, sauf prix d’interprétation. Merci qui ? Merci Polanski !

Abonnez-vous à ce podcast

>> Ah Ouais ? Du lundi au vendredi, Florian Gazan répond en une minute chrono à toutes les questions essentielles, existentielles, parfois complètement absurdes, qui vous traversent la tête. Des connaissances bien utiles ou totalement inutiles pour briller en société, des anecdotes absolument incroyables à partager, des histoires étonnantes à raconter. Et chaque fois, vous vous direz "Ah ouais ?". Un podcast RTL Originals.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.