1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Comment un peintre de la Renaissance a fini dans notre assiette
2 min de lecture

Comment un peintre de la Renaissance a fini dans notre assiette

PODCAST - Dans une minute, vous saurez comment un peintre de la Renaissance a fini dans notre assiette.

Une assiette de carpaccio (image d'illustration)
Une assiette de carpaccio (image d'illustration)
Crédit : Lars Blankers / Unsplash
155. Comment un peintre de la Renaissance a fini dans nos assiettes
00:02:13
Florian Gazan

Vous connaissez tous le carpaccio, ce plat italien à base de bœuf cru finement tranché et servi avec un filet d’huile d’olive, du citron et parfois du parmesan. Il est né à Venise un jour de 1950 où le chef Giuseppe Cipriani reçoit une bien curieuse requête d’une de ses prestigieuses clientes de son restaurant renommé, le Harry’s Bar.

Spécialisé dans les grillades de viande, l’établissement accueille tout le gratin vénitien et les célébrités de passage dont Ernest Hemingway. Ce jour-là, c’est une habituée des lieux, la comtesse Amalia Nani Mocenigo qui vient déjeuner. Elle est chagrinée, car son médecin vient de lui imposer un régime strict qui lui interdit la viande cuite et donc les grillades du Harry’s Bar. Par contre, elle a droit à la viande crue.

Pour satisfaire la comtesse, le chef Cipriani imagine alors en quelques minutes de lui préparer une assiette de bœuf cru en tranches fines comme des feuilles de papier avec un peu de parmesan dessus. Le plat part en salle et quelques minutes plus tard, la comtesse fait appeler Cipriani. Alors qu’il s’attend à prendre un savon au contraire, elle le félicite, elle a trouvé ce plat délicieux. 

L'influence de Vittore Carpaccio

Mais au fait quel est son nom ? Comme le chef vient de l’inventer, il n’en a pas. Il en invente un en se souvenant d’une exposition qu’il avait visitée quelques jours plus tôt… Une expo consacrée à Vittore Carpaccio, un peintre vénitien du XVème siècle.

À lire aussi

Et comme cet artiste de la Renaissance, qui a notamment décoré le Palais des Doges, avait pour particularité d’utiliser pour ses toiles des rouges flamboyants, un peu comme le rouge du bœuf cru finement tranché dans l’assiette, Giuseppe Cipriani décide de baptiser sa nouvelle recette du nom de ce peintre, le Carpaccio. C’est ainsi qu’aujourd’hui le monde entier connait cet artiste sans avoir probablement jamais vu une seule de ses toiles.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Ah Ouais ? Du lundi au vendredi, Florian Gazan répond en une minute chrono à toutes les questions essentielles, existentielles, parfois complètement absurdes, qui vous traversent la tête. Des connaissances bien utiles ou totalement inutiles pour briller en société, des anecdotes absolument incroyables à partager, des histoires étonnantes à raconter. Et chaque fois, vous vous direz "Ah ouais ?". Un podcast RTL Originals.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/