1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Bonbons : comment est née Haribo, la célèbre marque des Oursons et Dragibus ?
2 min de lecture

Bonbons : comment est née Haribo, la célèbre marque des Oursons et Dragibus ?

Hans Riegel est né en Allemagne de l’Ouest le 3 avril 1893. Enfant, en mangeant des bonbons, il découvre sa vocation : en faire pour les autres.

Des sachets de bonbons Haribo (illustration)
Des sachets de bonbons Haribo (illustration)
Crédit : PATRIK STOLLARZ / AFP
Bonbons : comment est née Haribo, la célèbre marque des Oursons et Dragibus ?
00:03:17
Bonbons : comment est née Haribo, la célèbre marque des Oursons et Dragibus ?
00:03:17
Florian Gazan

Hans Riegel est né en Allemagne de l’Ouest le 3 avril 1893. Enfant, en mangeant des bonbons, il découvre sa vocation : en faire pour les autres. Il suit donc une formation de confiseur et commence à travailler dans une entreprise, mais la Première Guerre mondiale passe par là et l’interrompt dans sa profession. 

Une fois 14-18 derrière lui, Hans Riegel décide de passer la vitesse supérieure et de monter sa propre entreprise. Il achète une ancienne buanderie et y installe le peu qu’il a pu amasser : un poêle en brique, un chaudron en cuivre, une plaque de marbre de pâtissier et, le plus important, un gros sac de sucre. Il lui faut donner un nom à sa fabrique de bonbons, il cherche en prenant les 2 premières lettres de son prénom, Hans, de son nom de famille, Riegel, et de la ville où il est né et où il vit, Bonn…Ce qui donne : Haribo !

C’est deux ans plus tard que le succès arrive quand Hans Riegel, à la recherche d’un produit phase, a l’idée d’un bonbon en gomme arabique. Pour trouver la forme de ce bonbon, il pense à une image qui l’avait marqué enfant, celle de spectacles de rue auxquels il avait assisté et dans lesquels des dresseurs faisaient danser des ours. 

Le succès de l'ours Haribo

C’est comme ça qu’il crée les fameux ours Haribo dont 160 millions d’exemplaires sont fabriqués encore aujourd’hui, pile 100 ans après leur création. Ils pèsent aussi un tiers du chiffre d’affaires de la marque. Vendu à l’unité à l’époque, l'ours Haribo est un gros succès dans une Allemagne pourtant frappée de pleins fouets par l’inflation. La Seconde Guerre mondiale ne freine pas plus que ça l’essor de Haribo qui compte 400 employés. Mais, Hans Riegel ne lui survit pas puisqu’il meurt en mars 1945 à 51 ans.

Qui est son successeur ?

À lire aussi

Comme ses ours, Hans Riegel a fait des petits, dont un fils baptisé lui aussi Hans qui reprend l’affaire paternelle. C’est lui en 1960 qui va faire faire le tour de l’Europe puis du monde à l’ours de son papa. Malin, il adapte son produit puisqu'en fonction des pays, il n’a pas les mêmes couleurs, ni la même texture. En Allemagne, par exemple, l’ours est plus ferme qu’en France ou en Italie. Et dans certains pays, il n’y a que 5 goûts différents, d’autres 6. 

Hans Riegel junior créé aussi de nouveaux bonbons vedettes comme les fraises Tagada, les Crocodiles ou les Dragibus, qu’on consomme d’ailleurs en majorité en France : pour un Ours mangé, il y a 5 Dragibus avalés ! 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.