1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Haribo se met au régime minceur en France
1 min de lecture

Haribo se met au régime minceur en France

ÉDITO - Le confiseur Haribo va supprimer d'ici fin 2018 une centaine de postes en France, pour concentrer sa production en Allemagne et aux États-Unis.

Assortiment de bonbons Haribo, à Bonn, le 24 janvier 2013. (archives)
Assortiment de bonbons Haribo, à Bonn, le 24 janvier 2013. (archives)
Crédit : PATRIK STOLLARZ / AFP
Martial You : Haribo se met au régime minceur en France
03:43
Haribo se met au régime minceur en France
03:48
Martial You & Loïc Farge

Haribo, c'est beau la vie. Pour les grands, mais pas pour les petits. Car la raison de cette cure d'amaigrissement (un comble pour un produit sucré) en France, c'est la volonté d'être encore plus grand, encore plus centralisé. Aujourd'hui, la concurrence dans un groupe mondial a lieu entre les usines du même groupe. Haribo possède des sites de production en Allemagne, en France, en Turquie et au Brésil. La France ne bénéficie plus d'investissements pour augmenter sa production et rénover les deux usines que nous avons. Qui plus est, Haribo veut maintenant se concentrer sur l'Allemagne et les États-Unis. Les usines d'Uzès et de Marseille, qui emploient 750 personnes, vont donc voir leurs effectifs fondre de 100 postes dans les prochains mois.

Pourtant le marché du bonbon se porte très bien en France. Les confiseurs ont coutume de dire que c'est un remède anti-crise. On se réfugie dans les sucreries quand ça ne va pas. Chaque Français mange en moyenne 3,5 kilos de confiseries par an. Les ventes de bonbons et de sucettes ont progressé de plus de 3% l'an dernier, et de 24% depuis 2010. C'est d'ailleurs un des produits que nous exportons le mieux à l'international. Haribo France est d'ailleurs la première filiale étrangère de Haribo.

Pourquoi, dans ces conditions, réduire notre capacité de production ? Les candidats à la présidentielle ne pourront pas brandir l'argument des licenciements boursiers, car Haribo n'est pas côté en Bourse. En 2020, le groupe aura 100 ans. Pour comprendre l'arbitrage actuel, il faut remonter aux origines.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/