1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "The Walking Dead", saison 10, épisode 19 : le côté obscur de Gabriel
3 min de lecture

"The Walking Dead", saison 10, épisode 19 : le côté obscur de Gabriel

NOUS L'AVONS VU - L'épisode 19 de cette saison 10 est centré sur Aaron et Gabriel, partis à la recherche de nourriture pour Alexandria. Mais une rencontre va faire basculer l'homme de Foi comme jamais.

Gabriel n'est plus le même homme comme on le découvre dans l'épisode "One More"
Gabriel n'est plus le même homme comme on le découvre dans l'épisode "One More"
Crédit : AMC
Capucine Trollion
Capucine Trollion

Comment continuer à garder la foi alors que votre vie se résume à tuer des zombies et protéger les êtres chers qu'il vous reste ? C'est toute la question de cet épisode 19 de la saison 10, où Aaron et Gabriel sont partis chercher des vivres pour Alexandria. Attention la suite contient des spoilers.

Cela fait 15 jours que nos deux compagnons ont quitté Alexandria pour trouver des vivres. Ils s'aident d'une carte de Maggie obsolète au fur et à mesure de leur périple. Les endroits sont brûlés, des corps calcinés, signes distinctifs du groupe des Faucheurs, dont Maggie a parlé dans l'épisode 17. Les jours passent et Aaron veut rentrer chez eux, retrouver sa fille Grace. Gabriel, avec sa détermination qu'on lui connaît veut à tout prix vérifier tous les endroits de la carte, jusqu'à ce qu'il tombe dans de la boue et que la carte soit inutilisable.

Sur le chemin du retour, Aaron et Gabriel trouvent un entrepôt désert, où est retenu prisonnier un sanglier. Les deux compagnons se préparent alors un bon repas arrosé de whisky que Gabriel a trouvé entre des Bibles déchirées. Le réveil est pire qu'une gueule de bois. Un homme armé et balafré, "propriétaire" du domaine, veut se venger des "voleurs".

Dieu contre la roulette russe

Cet homme, dont nous apprendrons qu'il se nomme Mays, force Aaron (blessé à la tête) et Gabriel, à jouer à la roulette russe avec un revolver. Les deux hommes ont le choix : pointer le revolver sur leur partenaire ou leur tempe. Loin de céder à ce jeu de la terreur, Aaron et Gabriel choisissent à chaque fois de se sacrifier plutôt que de devenir un meurtrier. La tension monte à chaque clic du revolver jusqu'au dernier coup qui revient à Aaron. Mays essaye de le pousser à bout, pour prouver que ce nouveau monde est rempli de meurtriers, de voleurs et que la bonté n'existe plus.

À lire aussi

Gabriel parvient à leur gagner du temps en discutant avec Mays qui révèle que son frère, pour qui il a tout sacrifié, l'a défiguré au couteau pour lui voler de la nourriture. Mays fait comprendre qu'il a tué son frère. Gabriel, essaye de le ramener "dans le droit chemin" tandis qu'Aaron lui propose de les rejoindre, car leur groupe est là pour aider les personnes qui se sont perdues dans cette apocalypse. 

Alors que Mays accepte de les libérer et reprend le pistolet, le public peut se dire : et voici un nouveau membre d'Alexandria. Mais Gabriel le tue avec le bras armé d'Aaron, qui se retrouve aspergé du sang de Mays. Jamais Gabriel n'avait tué une personne qui se montrait prête à emprunter le chemin de la rédemption. Persuadé d'avoir agi en tant que gentil dans cette histoire, Gabriel ne regrette pas son acte, mais regarde néanmoins ses mains couvertes de sang. 

Sauver ou être sauvé ?

Avant de repartir pour Alexandria, Gabriel et Aaron décident de trouver la cachette de Mays. Ils pénètrent dans la mezzanine de l'entrepôt où règne une odeur pestilentielle. Le frère de Mays est toujours vivant, attaché à des poteaux, face aux squelettes de sa femme et de son enfant. "Il m'a forcé à jouer", articule le frère jumeau de Mays. Gabriel et Aaron lui expliquent calmement qu'ils sont là pour l'aider. On retrouve le rôle premier de nos héros : sauver autrui. Mais le frère de Mays préfère se tirer une balle dans la tête et rejoindre sa famille, plutôt que de les accompagner. 

Malgré cette épreuve, Aaron décide de prendre la direction du château d'eau, dernier endroit sur la carte de Maggie, pour trouver des vivres. Une inversion des rôles, car, au départ, il voulait à tout prix rentrer contre l'avis de Gabriel. Ce dernier ne montre aucun signe de culpabilité. Gabriel a basculé d'un côté sombre et violent comme on ne l'avait jamais vu auparavant. La bonté existe-t-elle donc encore dans The Walking Dead ? L'avenir est plus qu'incertain.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/