2 min de lecture Cinéma

"Nous finirons ensemble" : "Les gens sont devenus potes avec la bande", dit Guillaume Canet

INVITÉS RTL - Près de 10 ans après "Les petits mouchoirs", revoici donc la bande de copains du bassin d'Arcachon dans "Nous finirons ensemble", le nouveau film de Guillaume Canet.

Guillaume Canet, le 25 avril 2019
Guillaume Canet, le 25 avril 2019 Crédit : RTL
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq et Cécile Antoine-Meyzonnade

L'Atlantique, le sable, les pins... Nous sommes toujours sur le Bassin d'Arcachon, dans le décor familier du premier volet, Les Petits mouchoirs. Et pourtant tout a changé dans la suite, Nous finirons ensemble, en salles le 1er mai 2019 : Max, interprété par François Cluzet, a décidé de mettre sa belle maison en vente. 

Sa femme Véronique (Valérie Bonneton) et lui se sont séparés et il ne va pas fort. Alors, quand débarquent à l'improviste Marie (Marion Cotillard), Antoine (Laurent Lafitte), Éric (Gilles Lellouche), Vincent (Benoît Magimel) et tous les autres, la surprise est tout sauf bonne. Pendant deux heures, on découvre pourquoi cette bande à première vue inséparable a fini par s'éloigner, et comment tout ce qu'ils avaient mis sous leurs petits mouchoirs remonte inexorablement à la surface. 

Guillaume Canet signe un film sans doute plus rugueux que le premier, une histoire intense illuminée de grands moments de rire, peuplée de personnages forts et attachants. Le tout dans une mise en scène ample et élégante. François Cluzet est impressionnant de densité, de colère et de tristesse au début du film : "C'est pas difficile parce que j'ai pris l'habitude de faire tout ce que Guillaume [Canet] me demande", s'amuse François Cluzet au micro de RTL.

>
Nous Finirons Ensemble - Bande-annonce officielle

Plus le temps passe, moins on a de temps à perdre

Guillaume Canet
Partager la citation

Marion Cotillard interprète quant à elle Marie dans le film, une jeune femme franchement paumée, maman d'un petit garçon auquel elle accorde en apparence une attention toute relative. "On y retourne volontiers parce que ce n'est pas qu'une suite, c'est un film à part entière", répond-elle au micro de RTL avant d'ajouter : "Guillaume [Canet] fait des films très personnels et c'est pour ça que je m'identifie aussi bien." 

À lire aussi
L'actrice Eva Green, en septembre 2019 roman polanski
Polanski accusé de viol : "C'est à la justice de trancher", déclare Eva Green sur RTL

La question de l'amitié est donc au cœur de Nous finirons ensemble avec cette idée qu'on peut-être profondément amis et voir ses relations se gâter ou changer : "Plus le temps passe, moins on a de temps à perdre et moins on a envie de raconter des conneries et des mensonges comme dans 'Les Petits mouchoirs'", répond Guillaume Canet.

Alors que le deuxième volet a mis dix années à éclore, doit-on se donner rendez-vous en 2029 pour un troisième épisode ? L'amitié, l'amour, le temps qui passe semblent être des sujets inépuisables : "Les gens sont devenus potes avec cette bande", explique avec une certaine émotion Guillaume Canet

"Nous finirons ensemble", de Guillaume Canet
"Nous finirons ensemble", de Guillaume Canet Crédit : Trésor Films / EuropaCorp
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Invite People
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants