3 min de lecture César

César 2019 : "Le Grand Bain" : pourquoi le film de Gilles Lellouche est un phénomène

ÉCLAIRAGE - Avec un record de 10 nominations, "Le Grand Bain" est l'un des films marquants de l'année 2018. Un record pour cette comédie-dramatique qui dresse les portraits touchants, sans pathos, d'hommes cabossés par la vie.

"Le Grand Bain" obtient 10 nominations aux César 2019
"Le Grand Bain" obtient 10 nominations aux César 2019 Crédit : Mika Cotellon
Capucine Trollion
Capucine Trollion
et Stéphane Boudsocq

C'est un triomphe pour Le Grand Bain de Gille Lellouche. Sorti en 2018, le film vient de rafler 10 nominations aux César 2019 dont le César pour le Meilleur film, Meilleure actrice dans un second rôle et Meilleure réalisation. Un record pour cette comédie-dramatique qui dresse les portraits touchants, sans pathos, d'hommes cabossés par la vie.

L'histoire est à la fois très simple et pas facile du tout. Simple parce qu'on y suit la résurrection de huit garçons, quadras ou quinquas, dont la vie est un peu à la dérive et qui vont se jeter à corps perdu dans la préparation d'un championnat de natation synchronisée masculine.

Le tout sous la direction d'une ancienne gloire des bassins et d'une coach aux méthodes plutôt rudes. Et d'un coup, ce groupe de types malheureux ou déconnectés, va se souder dans l'effort et repartir de l'avant, se trouver une utilité et s'inscrire aux mondiaux de la spécialité.

À lire aussi
Gilles Lellouche pose avec ses nominations au déjeuner pré-César le 3 février 2019 César
César 2019 : Kad Merad, Gilles Lellouche, Virginie Efira à la table des nommés

On s'attend à une comédie chorale, et ça tombe bien le film est très drôle, mais Gilles Lellouche y ajoute de l'émotion, de la tendresse et réussit à cocher toutes les cases : c'est formidablement écrit, superbement réalisé et divinement interprété par un casting au diapason. 

>
LE GRAND BAIN – Bande annonce officielle – Gilles Lellouche (2018)

Le brillant retour de Gilles Lellouche derrière la caméra

Après Narco en 2004 avec Tristan Arouet, puis Les Infidèles en 2012 avec Guillaume Canet, Gilles Lellouche fait son grand retour avec la casquette de réalisateur. Et c'est une réussite sans plat. "Cette histoire m'a accompagnée pendant 5 ans (...) Je manquais d'originalité et de poésie au départ, mais mon producteur m'a parlé d'un documentaireMen Who Swim (2010), qui passait sur Arte, consacré à des Suédois qui font de la natation synchronisée masculine. Et en fait, c'était exactement ce que je cherchais : un symbole assez unique et assez exact de l'importance du collectif, car c'est bien une disciple ou si quelqu'un rate, tout le monde rate", expliquait le réalisateur sur RTL

 "Quand on connaît Gilles (Lellouche, réalisateur, ndlr), on sait à quel point ce film lui ressemble. Il y a un peu de lui dans chaque personnage", résumait Leïla Bekhti (qui incarne la coach Amanda) au micro de RTL.

Une tendre équipe de bras cassés

Les héros du "Grand Bain" pendant leur entraînement de natation synchronisée
Les héros du "Grand Bain" pendant leur entraînement de natation synchronisée Crédit : t Studiocanal GmbH / Mika Cotellon

Pour ce grand plongeon, Gille Lellouche a réunit un casting XXL d'amis et grands noms du cinéma français : Guillaume Canet (Laurent, père de famille colérique), Mathieu Amalric (chômeur et dépressif chronique), Jean-Hugues Anglade (musicien raté), Leïla Bekhti (Amanda, la coach en fauteuil roulant qui n'a pas la langue sa poche) et Félix Moati (John, l'infirmier qui rêve d'une autre vie). 

Sans oublier les pontes du cinéma belge avec Benoît Poelvoorde (Marcus, le patron mythomane), Virginie Efira (Delphine, la coach alcoolique), Philippe Katerine (Thierry, le grand timide qui s'occupe de la piscine) et les prestations d'Alban Ivanov (Basile, le confident ) et Balasingham Thamilchelvan (Avanish, toujours de bonne volonté).

Le Grand Bain est un film fédérateur avec des personnages émouvants qui décident de réaliser un immense défi : participer au championnat du monde de natation synchronisé masculine. Un objectif sur lequel aucun de leur proche ne parie, mais qu'ils relèveront avec courage et sincérité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
César Cinéma Gilles Lellouche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796313521
César 2019 : "Le Grand Bain" : pourquoi le film de Gilles Lellouche est un phénomène
César 2019 : "Le Grand Bain" : pourquoi le film de Gilles Lellouche est un phénomène
ÉCLAIRAGE - Avec un record de 10 nominations, "Le Grand Bain" est l'un des films marquants de l'année 2018. Un record pour cette comédie-dramatique qui dresse les portraits touchants, sans pathos, d'hommes cabossés par la vie.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/cesar-2019-le-grand-bain-le-triomphe-du-film-de-gilles-lellouche-7796313521
2019-01-23 13:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/j1EWVfmJk6jDZ8GszwnehQ/330v220-2/online/image/2019/0123/7796314367_le-grand-bain-obtient-10-nominations-aux-cesar-2019.jpg