2 min de lecture Incendie

"Notre-Dame brûle" : dans les coulisses du tournage du film de Jean-Jacques Annaud

REPORTAGE - RTL vous embarque sur le tournage du prochain film de Jean-Jacques Annaud : "Notre-Dame brûle", consacré à la catastrophe d’avril 2019.

micro generique 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
"Notre-Dame brûle" : l'incendie d'avril 2019 raconté dans un film de Jean-Jacques Annaud Crédit Image : Fabien Barrau / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq édité par William Vuillez

Un peu plus de deux ans après le terrible incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, le réalisateur Jean-Jacques Annaud tourne et continue de tourner pour quelques jours encore sur le parvis de la cathédrale, des scènes absolument essentielles de son film intitulé Notre-Dame brûle. Jean-Jacques Annaud nous a ouvert son plateau. 

Attentif aux moindres détails, répétant chaque mouvement de caméra avant de tourner, patron d’une équipe d’une centaine de personnes ce jour-là, le cinéaste pilote ce film de 30 millions d’euros qui relatera sur 24 heures, la catastrophe d’avril 2019. La séquence du jour :  l’arrivée d’un colonel des pompiers de Paris devant Notre-Dame, quelques heures seulement après le déclenchement du feu, alors que les flammes ravagent la charpente. 

Pour nourrir son récit, Jean-Jacques Annaud a recueilli les témoignages des soldats du feu. C’est affolant, complètement affolant. Ils sont arrivés à un moment où il y avait une furie rageuse du feu qui était tellement chaud et puissant. Il y avait des braises partout, c’était jonché de braises et de déchets de plomb. Ça a été un incendie monstrueux", explique le réalisateur.

Je suis admiratif de leur métier et de leur humilité"

Jean-Jacques Annaud
Partager la citation

Pour que tout cela fasse plus vrai à l’écran, l’équipe du film a sorti les grands moyens : un énorme ventilateur monté sur une sorte de quad, diffuse de la fausse fumée par vagues sur le parvis, pendant que des lance-braises en métal propulsent du charbon de bois sur les comédiens. Tout ce que nous verrons dans le film est tiré de la réalité de la catastrophe et les pompiers font pleinement partie de cette aventure de cinéma.

À lire aussi
Coronavirus France
Réouverture des cinémas : "On a la chance d'avoir énormément de diversité", dit Courtois

"Je remercie infiniment les gens de la brigade d’être aussi dynamiques avec nous. Même les généraux nous aident vraiment, ils sont venus voir les décors, donner des conseils, ce sont non seulement des conseillers mais des amis maintenant. J’espère que le film pourra servir à améliorer le matériel dont les pompiers pouvaient disposer. Je suis profondément admiratif de leur métier et de leur humilité", confie le réalisateur.

Tourné au plus près de Notre-Dame

Puisque le tournage fait escale sur le parvis du bâtiment, Jean-Jacques Annaud va l’intégrer avec beaucoup de prudence et de respect dans son film. Impossible d’entrer, mais il a bénéficié de la permission de s’approcher au plus près de la vraie star de son film. "C’est très compliqué. Actuellement l’intérieur de la cathédrale est complètement impossible à tourner parce qu’il y a toujours du danger et surtout il y a des échafaudages partout à l’intérieur".

Notre-Dame brûle, en tournage au pied de la cathédrale jusqu’à la fin de cette semaine puis jusqu’au mois de juin en studio pour les énormes scènes de feu, sortie prévue au printemps 2022.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Incendie Incendie à Notre-Dame Jean-Jacques Annaud
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants