1 min de lecture Arabie Saoudite

Netflix accusé de censure après avoir retiré une émission en Arabie saoudite

La plateforme de vidéo a retiré un épisode de l'émission satyrique "Patriot Act" qui critiquait le régime de Ryad et évoquait l'affaire Khashoggi et a justifié sa décision.

Netflix est le leader mondial de la vidéo à la demande par abonnement
Netflix est le leader mondial de la vidéo à la demande par abonnement Crédit : AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

Netflix a retiré de sa plateforme en Arabie saoudite l'épisode d'une émission satirique critiquant le royaume, s'attirant aussitôt des accusations de censure, a rapporté mardi 1er janvier le Financial Times.

Dans cet épisode de Patriot Act with Hasan Minhaj, l'humoriste et commentateur politique américain parlait du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi et critiquait le prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS) ainsi que la campagne militaire menée par l'Arabie au Yémen.

"C'est le moment de réévaluer notre relation avec l'Arabie saoudite", dit Hasan Minhaj dans l'épisode. "Il y a des gens en Arabie saoudite qui luttent pour de vraies réformes mais MBS n'est pas l'un d'eux", a-t-il ajouté.

À lire aussi
Diam's avait souffert d'une importante dépression en 2007 people
Diam's a quitté la France pour s'installer en Arabie Saoudite

Le Financial Times affirme que le service de vidéo à la demande a retiré l'épisode après avoir reçu une requête de la part du royaume, selon laquelle la vidéo violerait une loi contre les cyber-crimes.

>
Saudi Arabia | Patriot Act with Hasan Minhaj | Netflix

Contactés par l'AFP, Netflix et le ministère saoudien de l'Information n'avaient pas répondu dans l'immédiat. Mais cité par le quotidien, Netflix a défendu sa décision. "Nous appuyons fortement la liberté artistique à travers le monde et avons seulement retiré cet épisode en Arabie saoudite après avoir reçu une requête légale valide et pour nous conformer à la législation locale", a dit la compagnie au Financial Times.

Karen Attiah, qui éditait les contributions au Washington Post de Jamal Khashoggi, a qualifié la position de Netflix de "scandaleuse", et de nombreux internautes criaient à la censure sur Twitter.

Jamal Khashoggi a été assassiné dans le consulat de son pays à Istanbul début octobre. Ce meurtre d'abord nié puis reconnu par Ryad a embarrassé au plus haut niveau le royaume, d'autant plus que la responsabilité de Mohammed ben Salmane a été évoquée dans cette affaire en Turquie et aux États-Unis. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Arabie Saoudite Netflix Connecté
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796101105
Netflix accusé de censure après avoir retiré une émission en Arabie saoudite
Netflix accusé de censure après avoir retiré une émission en Arabie saoudite
La plateforme de vidéo a retiré un épisode de l'émission satyrique "Patriot Act" qui critiquait le régime de Ryad et évoquait l'affaire Khashoggi et a justifié sa décision.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/netflix-accuse-de-censure-apres-avoir-retire-une-emission-en-arabie-saoudite-7796101105
2019-01-02 02:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/G-d3XpO2spJM4GeTQqyCYw/330v220-2/online/image/2018/1123/7795678744_netflix-est-le-leader-mondial-de-la-video-a-la-demande-par-abonnement.jpg