1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Mort de Jean-Louis Trintignant : le destin contrarié d'une star de cinéma
3 min de lecture

Mort de Jean-Louis Trintignant : le destin contrarié d'une star de cinéma

Jean-Louis Trintignant avec ses 60 ans de carrière et ses multiples récompenses laisse derrière lui une carrière riche, marquée par la disparition de sa fille Marie Trintignant.

ean-Louis Trintignant répétant "Hamlet" au théâtre des Champs-Elysées en 1960
ean-Louis Trintignant répétant "Hamlet" au théâtre des Champs-Elysées en 1960
Crédit : AFP
Stéphane Boudsocq

Jean-Louis Trintignant ou le destin contrarié d’une star de cinéma qui n’aspirait qu’à une vie normale. L'acteur est décédé ce 17 juin 2022 a annoncé sa famille dans un communiqué.  Tout au long de ses 60 ans de carrière, cet homme-là a fui la lumière, se laissant presque contre son gré rattraper par celle des projecteurs. Fils de notables bourgeois du Vaucluse, amoureux de Prévert, il succombe aux charmes du théâtre durant ses études de droit.

Jean-Louis Trintignant fait ses débuts timides sur les planches en 1951, enchaîne quelques rôles au cinéma et la révélation mondiale arrive en 1956 lorsque Roger Vadim fait de lui le mari tourmenté de Brigitte Bardot dans Et Dieu créa la femme. Une liaison qui se poursuit hors caméra et fait de Jean-Louis Trintignant une cible de ce qui ne s’appelle pas encore la presse people. Vient ensuite une première éclipse, involontaire celle-là durant 3 ans : le service militaire l’appelle sous les drapeaux en Algérie. À son retour, le jeune acteur est oublié et vivote de nouveau en bas des génériques.

Le retour en grâce survient en 1966 avec Un homme et une femme. Le film de Claude Lelouch est un triomphe, couronné de Cannes aux Oscars. La décennie suivante sera glorieuse avec Z de Costa Gavras, Le combat dans l’île d'Alain Cavalier, L’homme qui ment de Robbe Grillet, Ma nuit chez Maud d'Éric Rohmer, Le conformiste de Bernardo Bertolucci, Le voyou de Claude Lelouch encore ou Flic Story avec Alain Delon, imposent définitivement son physique anguleux et sa voix suave.

Un premier tournant dans sa carrière dans les années 80

Au milieu des années 80, le comédien commence à se fatiguer des plateaux, de la promo et de la notoriété. Il tourne encore, avec Truffaut, Arady et toujours Lelouch, mais décide soudainement de se retirer dans ce qui est devenu son refuge : une vaste propriété près de la ville médiévale d’Uzès dans le Gard. Fan de course automobile, amateur de vins, il produira d’ailleurs plus tard un Côte du Rhône réputé mais aussi de l’huile d’olive, Jean-Louis Trintignant veut vivre, profiter des siens et notamment de sa fille Marie, née de son mariage avec Nadine.

À lire aussi

Au cours des années 90, il revient épisodiquement au cinéma, créant quelques seconds rôles marquants chez Krzysztof Kieślowski dans 3 couleurs rouge ou Jacques Audiard dans Regarde les hommes tomber ou Patrice Chéreau dans Ceux qui m’aiment prendront le train. Ce temps enfin gagné sur le temps permet aussi au comédien de retrouver le théâtre : Art la pièce de Yasmina Reza, Apollinaire, Aragon ou les textes de son gendre Samuel Benchetrit satisfont ce qui lui reste de vocation.

La mort de Marie Trintignant, le drame de sa vie

En 2003, un drame achève définitivement de le couper du monde : Marie Trintignant est battue à mort par Bertrand Cantat. Père inconsolable, artiste brisé, Jean-Louis Trintignant s’enferme chez lui à Uzès. Une retraite dont seul Michael Haneke parvient à le sortir le temps d’un grand film Amour, récompensé par l'Oscar du Meilleur film étranger, la Palme d'or du Festival de Cannes et le César du Meilleur film, entre autres, et d’un autre au titre affreusement ironique : Happy end.

Fin 2018, l’acteur avait publiquement annoncé souffrir d’un cancer, disant attendre sereinement le jour de sa mort, reconnaissant avoir finalement fait une jolie carrière, avec ce sourire ironique des vrais modestes.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/