1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Les Aventures de Rabbi Jacob" : comment une prise d'otages a ensanglanté le film
2 min de lecture

"Les Aventures de Rabbi Jacob" : comment une prise d'otages a ensanglanté le film

Le 18 octobre 1973, "Les aventures de Rabbi Jacob" sort en salles, en pleine Guerre du Kippour. Le film divise et fait même l’objet d’un détournement d’avion.

Louis de Funès dans "Les aventures de Rabbi Jacob"
Louis de Funès dans "Les aventures de Rabbi Jacob"
Crédit : Capture d'écran
RÉCIT - "Les Aventures de Rabbi Jacob" : le jour de la sortie du film phénomène
02:51
L'INTÉGRALE - "Les aventures de Rabbi Jacob" : la prise d'otages qui a ensanglanté le film
39:17
Capucine Trollion
Capucine Trollion

Le 18 octobre 1973, Les aventures de Rabbi Jacob sort en salles dans un contexte plus que délicat. Depuis le 6 octobre, la "Guerre du Kippour" embrase le Moyen-Orient. Le jeune État d’Israël est en guerre contre la Syrie et l’Égypte. Les pays du Golfe, producteurs de pétrole, et opposés à Israël, décident d’augmenter de 70 % le prix du baril. C’est le premier choc pétrolier et il n’augure pas de bonnes nouvelles.

"Les aventures de Rabbi Jacob, c'est peut-être l'histoire la plus dramatique, la plus dérisoire, et la plus triste de la carrière de Louis de Funès", explique le journaliste Bertrand Dicale, au micro de Flavie Flament dans Jour J.  Le jour de la sortie du film, c'est un scénario d'horreur qui s'écrit dans un Boeing 727. L'avion Paris-Nice a été détourné par une jeune femme, il s'agit de Danièle Craven, l'épouse de Georges Craven, chargé de la promotion du film. 

Sur la piste d'atterrissage de Marignane, les 110 passagers ont pu sortir de l'avion, mais Danièle Craven retient en otage le commandant et un steward. Elle réclame que le film ne sorte pas. Elle sera tuée par les balles du GIPN, relate Flavie Flament. Elle était "dépressive, cyclothymique, comme on le disait à l'époque", raconte Bertrand Dicale. "On se dit qu'à la fin c'est un film comique, certes dans un contexte tendu, mais que quelqu'un meure de manière aussi violente et aussi inutile, c'est assez désespérant", ajoute ce spécialiste de chansons françaises, auteur du livre Louis de Funès de A à Z.

Danièle Craven perd complètement pied

Bertrand Dicale

"La Guerre du Kippour démarre le 6 octobre, c'est une surprise absolument incroyable dans le monde entier, c'est une inquiétude folle pour les Français, car énormément de Français se sentent proches d'un camp ou de l'autre", détaille le journaliste. 

À écouter aussi

"Danièle Craven perd complètement pied. Il se trouve à ce moment-là que son mari n'est pas extrêmement présent puisqu'il s'occupe des relations presse et de la publicité du film qui va être la plus grosse sortie de l'année (...) donc il est un peu débordé, elle, elle est délaissée, abandonnée à sa folie et elle a cette idée complètement dingue de détourner un avion vers le Caire, d'exiger que le film ne soit pas diffusé", narre Bertrand Dicale. 

"Il se trouve que l'équipe du film ne va quasiment pas le savoir [cette prise d'otages, ndlr]. Ils savent tout ce qui se passe après-coup. Et Georges Craven évidemment, ne sait pas que c'est sa femme la preneuse d'otages jusqu'à qu'elle soit tuée par la police", conclut-il. 

Tous les jours dans Jour J, de 20h à 21h sur RTL, Flavie Flament vous fait découvrir les grands moments d’actualité qui ont marqué la mémoire collective.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/