1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Christopher Nolan ("Dunkirk"), un réalisateur qui renouvelle les genres
3 min de lecture

Christopher Nolan ("Dunkirk"), un réalisateur qui renouvelle les genres

PORTRAIT - Reconnu et respecté, Christopher Nolan est un cinéaste qui s'est essayé aux différents genres cinématographiques, chaque fois avec succès.

Christopher Nolan a réalisé "Inception", "The Dark Knight" et "Interstellar"
Christopher Nolan a réalisé "Inception", "The Dark Knight" et "Interstellar"
Crédit : KENNELL KRISTA/SIPA
Manon Bricard

Il jongle entre les genres sans jamais décevoir les spectateurs ni les critiques. Le 19 juillet 2017, Christopher Nolan sort en salles son dernier long-métrage, Dunkirk. Au vu des premières images, témoignant d'une atmosphère sombre et violente, sa dernière œuvre semble s'inscrire dans la lignée de ses prédécesseurs.

Reconnu et respecté par la profession, le cinéaste n'a pourtant commencé à travailler derrière la caméra qu'il y a 20 ans, lorsqu'il réalise un court-métrage intitulé Doodlebug. Son deuxième long-métrage, en 2000, lui ouvre les portes d'Hollywood et porte déjà la signature de ce réalisateur : Memento est une oeuvre exigeante et sombre, n'hésitant pas à fournir à son spectateur un scénario complexe sans le perdre. La recette est payante : il obtient le prix du jury au Festival du cinéma américain de Deauville, deux nominations aux Oscars et le cœur de la critique.

Dunkirk semble suivre cette voie : le Christopher Nolan y décrit l'opération Dynamo, épisode méconnu de la Seconde guerre mondiale, le tout promettant un rendu aussi intense que spectaculaire pour son premier film de guerre. C'est d'ailleurs l'un des talents de ce grand cinéphile : passer d'un genre cinématographique à l'autre avec succès.

Un réalisateur habitué aux thrillers, du "Prestige" à "Insomnia"

Christopher Nolan débute avec des thrillers aiguisés et torturés, qui deviennent sa marque de fabrique. Il forge son nom d'abord avec l'intriguant Memento puis Insomnia. Ces deux thrillers sont aussi complexes, mêlant les niveaux de narrations et la complexité psychologique de leurs personnages, ainsi que ses marottes de photographies, notamment les jeux de lumière qui ont fait sa marque de fabrique.

À écouter aussi

En 2006, il continue sur la voie du thriller en y ajoutant un peu de magie : Le Prestige est un vrai tour de passe-passe psychologique entre Hugh Jackman et Christian Bale, un thriller fantastique presque indéfinissable. En adaptant le roman homonyme de Christopher Priest, Christopher Nolan montre qu'il est très à l'aise dans l'art du thriller, mais qu'il peut innover, perdre son spectateurs et le forcer à rester constamment alerte. Il prouve cependant que le mélange des genres est possible, et surtout qu'il s'amuse sur différents terrains, ce qu'il va continuer à faire par la suite.

via GIPHY

Il a anobli le blockbuster et la saga de super-héros avec "Batman"

Il y a eu un avant et un après Christopher Nolan pour les blockbusters. En 2005, le réalisateur débute sa trilogie autour du fameux Chevalier Noir avec Batman Begins. Plus sombre, on y découvre déjà les prémices d'une saga torturée et complexe. Le second volet, The Dark Knight, va tout balayer sur son passage, s'imposant indubitablement comme l'une des plus grandes productions de super-héros

Critiques, cinéphiles, fans et grand public sont unanimes, c'est un véritable succès. Christopher Nolan réinvente la genèse du personnage, n'hésitant pas à creuser dans la psychologie de Batman pour en faire un super-héros crédible et complexe, tout en étant une véritable claque visuelle. The Dark Knight prouve ainsi que les films de super-héros ne sont pas que des œuvres à gros budgets bourrés d'effets spéciaux, mais qu'elles peuvent poser de nombreuses questions complexes sur notre rapport entre le bien et le mal, n'hésitant pas à être parfois très politique. 

via GIPHY

C'est surtout la première production de super-héros de l'histoire à dépasser la barre du milliard de dollars de recettes, s'imposant définitivement comme un incontournable. The Dark Knight a d'ailleurs été le premier film à atteindre les 200 millions de dollars de recettes en seulement cinq jours aux États-Unis, un vrai record. Grâce à sa trilogie, se concluant sur The Dark Knight Rises, Christopher Nolan a rendu ses lettres de noblesse au blockbuster dans l'esprit des critiques comme du public.

Des blockbusters de science-fiction intelligents avec "Interstellar"

Après Batman, Hollywood ouvre définitivement ses portes au réalisateur britanno-américain. L'occasion de s'essayer à la science-fiction. Le cinéaste va continuer sur sa lancée et aller à l'encontre des préjugés des studios en offrant aux spectateurs des blockbusters intelligents, bousculant les codes de la narration traditionnelle tout en forçant le public à s'investir dans le récit. 

En 2010, Inception retourne la tête des spectateurs avec son labyrinthe mental et ses questions laissées en suspens : la toupie tombe-t-elle ou non ? La question en obsède toujours certains mais confirme une nouvelle fois que Christopher Nolan est à l'aise sur tous les terrains, s'intéressant ici au film d'espionnage et au monde du rêve. Et exigence rime avec succès : sur Internet Movie Database (IMDB), Inception s'impose comme le troisième long-métrage de tous les temps, derrière Les Évadés et Le Parrain

via GIPHY

Fort de ce succès, le cinéaste renouvelle le pari de la science-fiction avec Interstellar, qui surfe sur les questionnements de la physique quantique. À l'aide d'un physicien, Nolan développe un scénario pointu qui essaie d'être le plus crédible possible sur les questions de la gravitation et de l'astrophysique.

Un apport gagnant, puisque la superproduction a engrangé 132,6 millions de dollars à travers le monde, une semaine après sa sortie. Nouveau challenge désormais : que son premier film de guerre soit à la hauteur de ses précédentes œuvres.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/