1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Coronavirus : en France, le lancement de Disney+ est reporté
1 min de lecture

Coronavirus : en France, le lancement de Disney+ est reporté

Le lancement de la plateforme de streaming Disney+, initialement prévu mardi, a été reporté au 7 avril afin d'éviter le risque d'engorgement des réseaux.

La page d'accueil de la plateforme de streaming Disney+. (illustration)
La page d'accueil de la plateforme de streaming Disney+. (illustration)
Crédit : Robyn Beck / AFP
Camille Descroix & AFP

Il faudra attendre encore un peu pour retrouver la saga Star Wars, les séries Marvel ou encore La Reine des neiges. En France, le lancement de la plateforme de streaming Disney+, prévu mardi 25 mars, est reporté au 7 avril.


"À la demande du gouvernement français, nous avons convenu de reporter le lancement jusqu'au mardi 7 avril 2020", a indiqué Disney dans un communiqué, alors que plusieurs géants d'Internet ont déjà annoncé la réduction de leurs débits pour alléger la pression sur les infrastructures en cette période de crise où les recours au travail à distance explosent.

Pour les autres pays européens, où le lancement est maintenu à mardi (Royaume-Uni, Irlande, Allemagne, Espagne, Italie, Suisse et Autriche), des mesures vont être prises "pour réduire l'utilisation globale de la bande passante d'au moins 25%", précise le communiqué. 

Une décision prise pour alléger les réseaux

Le groupe, avec ces "mesures proactives", répond ainsi "à la demande du Commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton de soutenir l'effort collectif pour le bon fonctionnement des infrastructures haut débit".

À lire aussi

Plusieurs acteurs de la vidéo et de la télévision en ligne ont annoncé ces derniers jours des mesures similaires, comme Netflix et Google (maison mère de YouTube), afin d'éviter le risque d'engorgement des réseaux lié aux mesures de confinement imposées dans de nombreux pays pour contrer la pandémie de coronavirus.

Avec cette plateforme, lancée en fanfare en novembre aux États-Unis, Disney s'installe dans le secteur disputé du streaming où il a vite trouvé sa place, avec près de 29 millions d'abonnés quelques mois après son lancement aux États-Unis, Canada, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande et Australie.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/