2 min de lecture Orthographe

"Rouvrir" ou "réouvrir" : que faut-il dire et écrire ?

Certains parlent de réouvrir les écoles, d’autres de les rouvrir. Quel est le bon verbe ? Muriel Gilbert livre la réponse.

Micro générique Switch 245x300 Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
"Rouvrir" ou "réouvrir" : que faut-il dire et écrire ? Crédit Image : FRED DUFOUR / AFP | Crédit Média : Muriel Gilbert | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

Tandis que la sortie progressive du confinement se profile, Sacha, 10 ans, m’écrit, sur langue@rtl.fr, qu’il a entendu un journaliste de RTL reprendre un auditeur à l’antenne. "L’auditeur parlait de réouvrir les écoles, et le journaliste a dit qu’on disait rouvrir", me raconte Sacha, en qui je sens un futur correcteur. Or, Sacha et son papa sont allés chercher dans le dictionnaire et ils ont vu qu’on pouvait écrire "rouvrir" ou "réouvrir".

J’ai été amusée de recevoir ce message parce que la semaine passée, sur Twitter, on m’a demandé mon arbitrage sur le même sujet. Ludovic Vandekerckhove et Laurent Marsick notamment (je ne sais si c’est l’un de ces deux journalistes de RTL que Sacha a entendu) discutaient de l’emploi par le premier ministre du même verbe, "réouvrir", dans son allocution sur l’organisation du déconfinement.

Nous avons appris à l’école que l’on dit "rouvrir". C’est également ce que préconisent le Robert et le Dictionnaire de l’Académie française, pour qui "réouvrir" est un barbarisme. Sacha ne me dit pas quel est son dictionnaire, mais je parierais que c’est le Larousse, car lui a une entrée "réouvrir" (depuis son édition 2012, me semble-t-il), donc il l’accepte désormais. Larousse.fr considère tout de même que "dans l’expression soignée, et en particulier à l’écrit, on emploie rouvrir". Ce qui est surprenant, c’est que l’on dit bien réouverture, et c’est pour cette raison que l’on a naturellement envie de dire aussi "réouvrir".

Le préfixe "re", qui indique notamment la répétition ou le retour à un état initial, se présente différemment selon les mots. Il peut donner re comme dans "faire-refaire", ré comme dans "installer-réinstaller" ou "ouverture-réouverture" et il peut se présenter sous la forme de la seule lettre R, comme dans "entrer-rentrer" et dans "ouvrir-rouvrir".

À lire aussi
Une femme tient un dictionnaire (illustration) orthographe
Déchetterie/déchèterie : comment se décide l’orthographe d’un nouveau mot ?

En fait, les deux mots n’ont pas été créés au même moment. Rouvrir remonte du Moyen Age, et il a en fait perdu un E muet qu’il avait au départ après le R initial. Tandis que réouverture est un quasi nouveau-né, qui n’a été créé qu’au XIXe siècle. 

"Réouvrir" est devenu un usage

Puisque "réouvrir" est dans le Larousse, on peut l’utiliser ? Ou bien est-ce une erreur ? Si nous faisons tous la même faute de langue, ou la même erreur, quelle qu’elle soit, en quelques dizaines d’années, elle devient un usage. C’est aussi comme cela que la langue évolue. Les dictionnaires enregistrent l’usage.

Les lexicographes du Larousse ont considéré que "réouvrir" faisait désormais partie de l’usage. Ceux du Robert et de l’Académie ne sont pas d’accord. Mais Larousse est une référence que l’on peut prendre au sérieux… au même titre que les deux autres ! Donc amis des mots, soyez responsables, choisissez votre camp ! Quel est mon camp, à moi ? Oh, moi je suis une indécrottable conservatrice : je vote pour "rouvrir" !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Orthographe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants