2 min de lecture Littérature

"Les Livres ont la parole" : "Ceux qui partent" de Jeanne Benameur

Jeanne Benameur, lauréate du grand prix RTL-Lire en 2013 avec "Profanes" publie pour la rentrée littéraire "Ceux qui partent", chez Actes Sud.

livres-245x300 Les livres ont la parole Bernard Lehut iTunes RSS
>
"Les Livres ont la parole" : "Ceux qui partent" de Jeanne Benameur Crédit Image : Bernard Lehut | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut et Capucine Trollion

Dans Ceux qui restent, Jeanne Benameur offre un texte poétique et généreux comme la romancière en a le talent. Nous sommes en 1910, sur Ellis Island face à New York. Là, débarquent les migrants venus d'Europe, en particulier Emilia, une jeune Italienne accompagnée de son père. Le temps d'un jour et d'une nuit, nous allons partager l'attente de leur billet d'entrée en Amérique. 

"Ma mère est morte il y a quatre ans et nous avions rangé les photographies dans son appartement, comme on le fait à ce moment-là. J'avais revu les visages de mes grands-parents, et je suis partie presque immédiatement après à New York et je me suis rendue à Ellis Island pour la première fois. Et là j'ai vu sur les photographies, des visages qui auraient pu être ceux de mes grands-parents", confie Jeanne Benameur au micro de RTL

La romancière reste longtemps devant ses visages "à repenser ce qui avait été la vie de [ses] grands-parents et de [sa] mère italiens, immigrés d'abord en Suisse, puis en Lorraine, puis dans le Nord de la France où son grand-père était mineur fin XIXe-début XXe. "Dans l'avion du retour, il y avait cette jeune Italienne qui avait envie de liberté. Ce personnage m'accompagne encore, même si le livre est terminé. Et je savais déjà qu'il y aurait cette histoire d'amour passionnée avec quelqu'un qui ne parle pas sa langue et tout ce qui peut se passer dans cet interstice entre deux mondes quand on émigre", poursuit la romancière.

Ceux qui partent de Jeanne Benameur est publié chez Actes Sud. 

 "Ceux qui partent" de Jeanne Benameur
"Ceux qui partent" de Jeanne Benameur Crédit : Actes Sud
À lire aussi
Maxime Chattam et Stéphane Bern Stéphane Bern
Maxime Chattam : le roi de l'horreur de retour avec "Un(e)secte"

Le coup de cœur de la libraire :
Direction Senlis dans l'Oise, où Amandine Ardouin de la librairie Saint-Pierre conseille Les guerres intérieures de Valérie Tong Cuong. "C'est l'histoire d'un comédien [Pax Monnier] qui doit se rendre à un casting très important pour sa carrière. Il rentre chez lui pour se changer et là, il entend des bruits peu ordinaires à l'étage supérieur", démarre la libraire. Pax Monnier décide de ne pas vérifier ce qu'il se trame au-dessus de chez lui. Le lendemain, il apprend que son voisin Alex Winclker a été sauvagement agressé, mais Pax décide de se taire. "Un an plus plus tard, Pax va tomber éperdument amoureux d'une femme, qui est la mère d'Alex. Il va devoir vivre avec cette culpabilité", poursuit Amandine Ardouin. "C'est un magnifique roman de société sur cette lâcheté ordinaire dont nous pouvons tous être un jour témoins ou acteurs. Il ne vous laissera pas indemne", conclut la libraire.  

"Les guerres intérieures" de Valérie Tong Cuong
"Les guerres intérieures" de Valérie Tong Cuong Crédit : Éditions Jean-Claude Lattès
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Livres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants