1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Jamel Debbouze : "Je suis très heureux de remonter sur scène"
2 min de lecture

Jamel Debbouze : "Je suis très heureux de remonter sur scène"

INVITÉ RTL - Après 6 ans d'absence, le comédien est de retour seul en scène avec "Maintenant ou Jamel", un spectacle assez intime sur les bouleversements de sa vie

Jamel Debbouze pendant le "Marrakech du Rire" (Illustration)
Jamel Debbouze pendant le "Marrakech du Rire" (Illustration)
Crédit : PJB/SIPA
Jamel Debbouze : "Je suis très heureux de remonter sur scène"
17:45
Laissez-vous tenter du 14 novembre 2017
03:00
Laissez-vous tenter du 14 novembre 2017
19:36
Jamel Debbouze : "Je suis très heureux de remonter sur scène"
12:20
Album RTL de l'année 2017 : découvrez les 5 finalistes
02:11
Monique Younès & Le Service Culture

Cela fait 6 ans que Jamel Debbouze n'était pas remonté sur scène. Il est actuellement en tournée dans toute la France avec son spectacle Maintenant ou Jamel. "Je suis très heureux de remonter sur scène, 6 ans c'était trop long. J'ai l'impression que le public a changé, que c'est plus éclectique, plus ouvert, qu'il y a des nouvelles générations qui débarquent", confie l'humoriste. 

Dans la salle d'Enghien-les-bains, où RTL a assisté au spectacle, l'ambiance était survoltée. Le public était venu prendre des nouvelles de Jamel, découvrir où il en est après 6 ans d'absence sur scène, maintenant qu'on a un nouveau président . "39 ce n'est pas un âge présidentiel, c'est une pointure", s'exclame-t-il pendant son spectacle. 

"Emmanuel Macron est charmant, il m'a fait un bel effet, j'ai envie qu'il réussisse", poursuit Jamel Debbouze au micro de RTL. Emmanuel Macron est certes président, mais le Front national a récolté 33 %. "Je sillonne la France depuis 25 ans et je la trouve chaleureuse, ouverte. C'est une vielle dame, faut la rassurer, mais je ne pense pas qu'elle soit raciste, je pense qu'elle a eu peur", poursuit-il.

Un spectacle sur un monde qui change

Nous sommes aujourd'hui au lendemain du 13 novembre. Beaucoup de voix se sont levées pour demander aux artistes "d'origines arabes" de se désolidariser des terroristes. "On ne peut pas se désolidariser d'un truc qui ne nous concerne pas. On ne va pas faire une manifestation d'innocents. J'ai compris la peur et cet état de choc dans lequel on était tous, donc je ne peux pas cataloguer ces réactions (...) Nous demander ça à ce moment-là, je ne le comprend pas, mais je peux l'expliquer", explique Jamel Debbouze.
Le monde change et Jamel Debbouze en fait l’écho dans son spectacle. Non seulement Trump est président des États-Unis et si on croit l'humoriste, sa mauvaise humeur serait dû à sa chevelure, un long cheveu qu'il met du temps à enrouler autour de la tête. Même au Maroc, il parait que ça bouge aussi, les politiques prennent leur courage à demain ou après-demain pour dénoncer des choses qui les énervent, des journalistes posent des questions déstabilisantes... 

À lire aussi

Mais, le changement le plus important se déroule chez Jamel Debbouze, dans sa famille. Il est fils de pauvre, qui est devenu le père d'un fils et d'une fille de riches. "On n'a pas forcément le temps de s'adapter, mais, on prend cette vie avec légèreté, on se rend compte surtout qu'on a beaucoup de chance". 

Également au programme de "Laissez-vous tenter"

Pour la 12ème année consécutive, RTL a proposé à ses auditeurs et internautes d'élire l'Album RTL de l'année. Les cinq finalistes sont désormais connus.

Les 5 finalistes de l'Album RTL de l'année 2017
Les 5 finalistes de l'Album RTL de l'année 2017
Crédit : RTL

Réécouter la chronique

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/