1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Concert-test d'Indochine : "On s'est transformé en testodrome", raconte Nicolas Dupeux
1 min de lecture

Concert-test d'Indochine : "On s'est transformé en testodrome", raconte Nicolas Dupeux

INVITÉ RTL - Le directeur général de l'Accor Arena espère que cette expérimentation permettra de prouver qu'il n'y a pas plus de risques d'être contaminé dans un concert, que dans la vie de tous les jours.

La marée humaine au concert d'Indochine à l'AccorHotels Arena le 14 novembre 2018
La marée humaine au concert d'Indochine à l'AccorHotels Arena le 14 novembre 2018
Crédit : Maxime Villalonga pour RTL.fr
Concert-test d'Indochine : "on s'est transformé en testodrome", raconte Nicolas Dupeux
00:07:14
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par Florine Boukhelifa

C'est l'événement de ce samedi : le groupe Indochine donnera un grand concert-test à Bercy. Ce rendez-vous symbolise parfaitement le retour progressif à la vie d'avant. "On s'est transformé en testodrome depuis mercredi pour accueillir 7.500 partenaires", explique Nicolas Dupeux, directeur général de l'Accor Arena.

Au total, 5.000 personnes ont été sélectionnées pour participer à l'expérimentation et profiter du concert sur place. Elles sont attendues à partir de 16 heures. L'autre groupe "contrôle", de 2.500 personnes, suivra l'événement à distance. Ils seront ensuite invités à "vivre leur vie normale", avant de se faire tester sept jours plus tard pour étudier "l'évolution ou pas du nombre de personnes positives" au coronavirus, détaille Nicolas Dupeux.

"C'est un événement clé pour notre secteur car les annonces gouvernementales nous permettent de reprendre une activité en assise à partir du 1er juillet sans restrictions de jauge, ni distanciation sociale", poursuit-il. Se pose alors la question des concerts debout et des festivals, qui représentent 95% des activités de ce secteur. "Cette étude va permettre de démontrer qu'en respectant un certain nombre de règles, il n'y a pas plus de risques de propagation que dans la vie normale", espère ainsi le directeur général de l'Accor Arena.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire