1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Coronavirus : peu de contaminations après les concerts-test organisés au Royaume-Uni
1 min de lecture

Coronavirus : peu de contaminations après les concerts-test organisés au Royaume-Uni

VU DANS LA PRESSE - Après l'organisation de quatre événements tests au Royaume-Uni rassemblant 13.000 personnes, seulement 11 cas de contaminations au Covid-19 ont été recensés.

Photo du concert-test organisé à Sefton Park à Liverpool, dans le nord-ouest de l’Angleterre, le 2 mai 2021.
Photo du concert-test organisé à Sefton Park à Liverpool, dans le nord-ouest de l’Angleterre, le 2 mai 2021.
Crédit : PAUL ELLIS / AFP
Camille Guesdon
Camille Guesdon
Journaliste

Quatre événements sans masque ni distanciation, rassemblant quelque 13.000 personnes, ont seulement fait état de quelques cas de contaminations au Covid-19 au Royaume-Uni. Selon la BBC, les autorités sanitaires britanniques se sont félicitées, mercredi 26 mai, du peu de transmission du virus pendant les rassemblements tests organisés au début du mois.


D'après les informations du Parisien, deux concerts tests avaient réuni 3.000 personnes deux soirs de suite dans une boîte de nuit de Liverpool. Pour pouvoir y assister, il était obligatoire de fournir la preuve d'un dépistage négatif antigénique au Covid-19. Le gouvernement avait indiqué que les participants étaient invités à effectuer un test PCR avant et après l’événement "pour informer la recherche et s’assurer que toute transmission du virus est correctement surveillée". Sur place, du gel hydroalcoolique était mis à disposition, cependant le port du masque n'était pas obligatoire.

Sur 13.000 participants, seulement 11 ont été contaminés

Ensuite, le 2 mai, les mêmes règles sanitaires étaient en vigueur lors d'un concert dans le parc Sefton. Selon la BBC, ces trois concerts, ainsi qu'une conférence, ont au total réuni 13.000 personnes et seulement 11 ont été contaminées par le coronavirus. Pour Matt Ashton, le directeur de la santé publique de Liverpool, ce résultat est "sans aucun doute un succès". S’il estime que la réouverture des lieux de divertissement reste "incroyablement complexe et difficile", elle est également "incroyablement importante ". Les données de ces tests seront "un élément clé du puzzle".


Le 29 mai prochain, ça sera au tour de la France de faire un test à grande échelle. 5.000 spectateurs assisteront à un concert d'Indochine à l'AccorHotels Arena (Bercy) pour un concert-test. Tous les participants seront testés trois jours avant l'événement et sept jours après. Le Pr Constance Delaugerre, virologue à l’hôpital parisien Saint-Louis a expliqué que "les résultats préliminaires seront connus fin juin et suivis d’une publication scientifique".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/