2 min de lecture Littérature

Charles Aznavour : la bohème à vélo

Ce dimanche 7 octobre, en hommage à Charles Aznavour, Muriel Gilbert nous parle de l'obsession du bon usage de la langue française qui caractérisait ce grand chanteur.

Muriel Gilbert Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert
>
Un bonbon sur la langue du 07 octobre 2018 Crédit Image : François GUILLOT / AFP | Crédit Média : Muriel Gilbert | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

Avec Charles Aznavour c’est un grand amoureux des mots qui nous a quittés. Il était né en France de parents réfugiés arméniens, mais il aimait à dire que son vrai "pays, [c’était] la langue française". Naturalisé français, dans un entretien au Journal du dimanche, il avait expliqué que, bien que "né en France", il n’était devenu français que "grâce à sa [pratique de la] langue française". Essentiellement autodidacte – il avait quitté l’école à 10 ans – il disait que les dictionnaires étaient ses meilleurs amis, et il était particulièrement à cheval sur le bon usage de la langue.

Peut-être l’avez-vous entendu, dans l’émission que lui consacrait Marc-Olivier Fogiel sur RTL lundi 1er octobre au soir, déclarer : "La langue française, (…) il faut qu’elle soit propre et nette". Il ajoutait qu’il était "toujours en colère (…) [notamment] contre les gens qui disent à l’antenne 'il est parti en vélo' au lieu de 'à vélo'". Et si, en hommage à Charles Aznavour, nous nous efforcions de ne plus commettre cette erreur ? On se rend quelque part à moto ou à vélo, pas en vélo ni en moto. Personne n’aurait l’idée de dire "J’y suis allé EN cheval" (bon, il est vrai que c’est un moyen de locomotion moins usité depuis un siècle, mais enfin…).

"En" veut dire "dans"

En tout cas, le vélo, le scooter, la moto, c’est comme le cheval – en quelque sorte. Tout simplement parce que "en" veut dire "dans". On réserve donc cette préposition aux moyens de transport dans lesquels on peut entrer : en train, en bateau, en avion, en voiture… Mais à cheval, à skis, à trottinette, à rollers et à vélo. Si vous n’y pensez pas pour moi, pensez-y en mémoire de Charles Aznavour.

À lire aussi
David Diop a remporté le Goncourt des Lycéens 2018 littérature
Goncourt des Lycéens 2018 : "Frère d'âme" de David Diop récompensé

Ah, et tant que nous y sommes, il y a un de ses grands succès que j’ai vu orthographier plusieurs fois cette semaine d’une manière qui l’aurait bien agacé. Il s’agit de La Bohème, cette chanson qui a tant plu aux Français que ses premiers mots sont devenus une sorte de cliché : "Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître".

La bohème de la chanson, c’est celle de la vie de bohème des peintres de Montmartre au début du XXe siècle, ce n’est pas la Bohême qui est une région d’Europe centrale. La bohème des peintres, qui est aussi celle des bobos d’aujourd’hui, les "bourgeois-bohème", prend un accent grave et pas de majuscule, quand la région prend un accent circonflexe – et bien sûr une majuscule. Pour vous en souvenir, j’ai un truc : le pays de Bohême est entouré de montagnes, qui rappellent la forme de l’accent circonflexe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Mots langue française
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795083092
Charles Aznavour : la bohème à vélo
Charles Aznavour : la bohème à vélo
Ce dimanche 7 octobre, en hommage à Charles Aznavour, Muriel Gilbert nous parle de l'obsession du bon usage de la langue française qui caractérisait ce grand chanteur.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/charles-aznavour-la-boheme-a-velo-7795083092
2018-10-07 08:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/PGfsY9tgMKPtTynBGvcfoQ/330v220-2/online/image/2018/1007/7795083752_charles-aznavour-au-palais-des-sports-a-paris-le-21-12-16.jpg