2 min de lecture Technologie

VIDÉO - Tchernobyl : un drone filme l’intérieur du réacteur 5, une première

VU DANS LA PRESSE - Un drone de l’entreprise suisse Flyability a pu s’introduire dans le réacteur 5 de la centrale de Tchernobyl, en Ukraine, pour déceler d’éventuels déchets radioactifs. Une première.

>
Crédit Image : Flyability |
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Une première depuis la plus grave catastrophe nucléaire de notre histoire : un drone a pu s’introduire dans l’immense enceinte de la centrale de Tchernobyl, en Ukraine. Le réacteur 5, en fin de construction avant la tragédie de cette nuit du 26 avril 1986, a pu être filmé par l'appareil. Ce drone, fabriqué par l'entreprise suisse Flyability, devait rapporter d’éventuelles présences de déchets radioactifs.

Missionnée par l’équipe de démantèlement de la centrale ukrainienne, le fabricant helvète a pu diriger "l’Elios 2" dans l’enceinte de la centrale pour détecter de possibles traces d’uranium résiduel. Ce drone, équipé d’une cage pour éviter toute collision, a été spécifiquement conçu pour évoluer dans des endroits confinés, hors de portée de la vue du pilote.

Pour rappel, l’accès physique aux zones à l’intérieur du réacteur est impossible pour l’Homme, "car ses entrées sont à plusieurs dizaines de mètres de hauteur", détaille le magazine Business Insider. L'un des responsables de la mission sur le site du constructeur a reconnu que l’opération était délicate, compte tenu de la hauteur du bâtiment, tout en saluant une mission réussie. 

Aucune traces de déchets radioactifs

"La mission à Tchernobyl était stressante, car le mur que nous devions survoler était haut de 70 mètres, et il n'y avait donc aucun moyen de récupérer le drone si le signal était perdu" a indiqué Charles Rey, responsable de la formation chez Flyability. "Mais la mission a été un succès", a-t-il ajouté, "et les responsables de Tchernobyl ont été très heureux de la vidéo et des images que nous avons pu recueillir à l'intérieur du réacteur n°5".

À lire aussi
Une femme portant un masque marche dans la rue, avec un téléphone portable (illustration) téléphone
Pourquoi devient-on addict à son téléphone ?

Grâce à cet enregistrement, les équipes de démantèlement ont pu confirmer que les piscines de refroidissement "étaient bien vides". Mais surtout, ils ont pu constater l’absence totale de traces de déchets radioactifs à l'intérieur du réacteur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Technologie Sciences Drones
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants