1 min de lecture Propulsé

Un "satellite éboueur" va être envoyé dans l'espace en 2025

L'agence spatiale européenne va faire décoller un satellite nettoyeur depuis Kourou en 2025. Sa mission sera de supprimer un débris de fusée. Son utilité pourrait amener à l'émergence d'un nouveau marché.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Un "satellite éboueur" va être envoyé dans l'espace en 2025 Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Sophie Joussellin | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
édité par Quentin Marchal

Un "satellite éboueur" va bientôt être envoyé dans l'espace. L'agence spatiale européenne vient de signer un contrat avec une start-up suisse qui a pour mission de supprimer un bout de fusée tournant actuellement dans l'espace. Son décollage est prévu depuis Kourou en 2025 et ce satellite nettoyeur devra s'approcher à une vingtaine de mètres de ce débris, qui pèse plus de 100 kilos.

Il va ensuite l'enserrer dans ses quatre tentacules avant que le satellite et sa charge ne plongent dans les couches de l'atmosphère puis ne se désagrègent avant de toucher le sol. Si cette expérience est réussie, elle ouvrira la porte à un nouveau business puisqu'on estime qu'il existe 34.000 objets de plus de 10 centimètres qui tournent à 28.000 km/h autour de la Terre.

Près d'un million mesurent entre un et dix centimètres et 130 millions d'autres objets encore plus petits, garnissent également l'espace. Ces derniers peuvent percuter les satellites et les détruire. Régulièrement, la station spatiale européenne doit manœuvrer pour éviter d'être touché par ces débris et ce projet de satellite nettoyeur pourrait donc donner naissance à un nouveau marché

La rédaction vous recommande

  

Lire la suite
Propulsé Espace Terre
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants