1 min de lecture Sciences

Un fossile de mammouth peut-être découvert près de Paris

VU DANS LA PRESSE- Lors de fouilles à Clichy-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine, des scientifiques ont découvert des fragments d'un fossile, peut-être, ceux d'un mammouth.

Plus de 100 mammouths, de chameaux, de chevaux, de bisons, de poissons, d'oiseaux, d'antilopes et de rongeurs ont été retrouvés
Plus de 100 mammouths, de chameaux, de chevaux, de bisons, de poissons, d'oiseaux, d'antilopes et de rongeurs ont été retrouvés Crédit : Wikimedia Commons
Aude Solente

Des fragments d'un fossile d'éléphant préhistorique, peut-être un mammouth, ont été retrouvés à Clichy-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine, lors de fouilles prescrites par la direction régionale des affaires culturelles entre le 24 août et le 2 octobre dernier.

Comme le révèle Le Point, ces fouilles étaient réalisées par une équipe de préhistoriens, géomorphologues et paléo-environnementalistes de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap). Elles avaient lieu avant sur ce site, une ancienne sablière, avant la construction d'un immeuble d'habitation.

Les fouilles y ont révélé l'existence d'un habitat préhistorique remontant au paléolithique moyen, soit entre - 350 000 ans et - 45 000 ans. D'après les scientifiques, il s'agirait d'un site néandertalien. Des outils taillés ont été retrouvés sur place, ainsi que des bouts de défense d'éléphantidé sortis de terre. Des recherches effectuées dans une tranchée de quatre mètres de profondeur ont également attesté d'un épisode de glaciation préhistorique. D'autres part, des grands herbivores, chevaux et bisons, ont d'ores et déjà été identifiés.

Les chercheurs doivent encore déterminer la datation du fossile d'éléphantidé retrouvé. Dans Le Point, l'archéozoologue Grégory Bayle explique que "ces fossiles ont beaucoup souffert. La défense a éclaté en plusieurs morceaux, probablement sous l'effet du gel (...). L'absence de collagène sur l'ivoire complique les analyses au carbone 14" et rend la datation difficile. 

À lire aussi
Une éclipse de Lune est prévue le 30 novembre 2020. espace
Quelle est la date de la prochaine éclipse lunaire ?

Après un premier raté, un deuxième laboratoire devrait tenter de dater les bouts de défense retrouvés et "en fonction des résultats obtenus, [les scientfiques] s'il s'agit bien d'un mammouth, comme [ils] le [pressentent] au vu des objets retrouvés autour », confie à nouveau Grégory Bayle, au Point

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sciences Découverte Découverte scientifique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants