1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Toutes les nuits, cette comète est visible à l’œil nu
1 min de lecture

Toutes les nuits, cette comète est visible à l’œil nu

VU DANS LA PRESSE - La comète C/2020 F3 brille de tous ses éclats au nord-est à l’aube. Elle est visible une heure et demie avant le lever du soleil et apparaîtra, dès le 14 juillet, dans le ciel crépusculaire.

L'espace (illustration)
L'espace (illustration)
Crédit : Handout / European Southern Observatory / AFP
Florise Vaubien

Le 3 juillet, la comète C/2020 F3 (NEOWISE) est passée à 44 millions de kilomètres du soleil. Cette fois, elle vient d'apparaître dans notre ciel : immortalisée par de nombreux amateurs et photographes, elle brille dès l'aube, même en milieu urbain. La comète "est aisément visible à l’œil nu une heure et demie avant le lever du Soleil à quelques degrés de hauteur au-dessus d’un horizon nord-est bien dégagé", détaille le Monde

Au mois de juillet, l'objet céleste sera visible à l’aube "dans des conditions un peu meilleures chaque matin". Il est donc possible de voir la comète C/2020 F3 dans une large partie de l’hémisphère Nord jusqu’à près de 60° de latitude. Dès le 14 juillet, elle apparaîtra dans le ciel crépusculaire et sera au plus près de la terre le 23 juillet, à quelque 103 millions de kilomètres.

"Son éclat est suffisant actuellement" pour qu’il soit possible "de la repérer en milieu urbain à l’aube" en s’isolant des lumières de la ville, ajoute le journal. Il est donc conseillé de choisir un site d’observation approprié pour profiter du spectacle : une vue bien dégagée du nord au nord-est et des jumelles, si possible. 

Toutefois, depuis Paris, il est tout de même possible de distinguer nettement les lumières flamboyantes de la comète C/2020 F3 avant le lever du soleil, un spectacle rare, rappelle un expert dans un interview pour Nice Matin

À écouter aussi

"Neowise est la plus belle visible à nos latitudes depuis 2013, donc cela reste assez rare de pouvoir voir une telle comète", estime Eric Lagadec, expert astronome de l'Observatoire de la Côte d'Azur (OCA). Neanmoins, le spécialiste explique que l'énergie du Soleil pourrait "la briser à tout moment". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/