2 min de lecture Propulsé

SpaceX : le début d'une ère du tourisme spatial ?

Le vol d'essai de la navette SpaceX, qui partira ce mercredi 27 mai, est le premier vol habité sur le sol américain depuis 2011. Une porte d'entrée dans l’ère du tourisme spatial où les plus fortunés pourront bientôt se payer une place vers l'espace.

micro generique Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
SpaceX : le début d'une ère du tourisme spatial ? Crédit Image : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Quentin Marchal

C’est un vol historique qui ouvre une nouvelle ère dans la conquête spatiale. Ce mercredi 27 mai, le premier vol d’essai habité de la navette SpaceX partira vers la station spatiale internationale. Il sera 16h33 (22h33 en France) à Cape Canaveral en Floride lorsque le vaisseau spatial Crew Dragon sera tiré par le lanceur Falcon 9 de SpaceX, la société d’Elon Musk. Le président Trump sera là pour assister à l’envol des deux pilotes expérimentés, anciens de la Nasa.

Ce moment est important pour l’Amérique pour deux raisons. D’abord parce que ce sont les États-Unis qui retournent dans l’espace avec ce premier lancement, depuis 2011, d’un vol habité sur le sol américain, dans une navette américaine, avec une fusée américaine et un lanceur américain. En 2011 les navettes Endeavour, Atlantis et Discovery ont été mises à la retraite sans que la Nasa ait eu le temps et les moyens de développer une nouvelle génération. C’était la fin un peu triste du programme Space Shuttle lancé au début des années 70, dans la foulée de l’exploration de la Lune.

.À l’époque, le président Barack Obama, constatant le retard face aux Russes, a décidé qu’il serait moins cher et plus rapide de faire appel au privé. En 2014, la Nasa a donc choisi deux programmes distincts de navettes, Boeing et SpaceX, qui appartient au milliardaire Elon Musk, et qui est en quelque sorte un sous-traitant de la Nasa. C’est donc un vol privé qui va partir tout à l’heure et c'est là qu'est l’autre aspect historique de ce lancement.

Des vols commerciaux vers l'espace ?

Ce vol commercial, où la Nasa va acheter des places dans les prochaines années au transporteur SpaceX signifie qu’on entre vraiment dans l’ère du tourisme spatial et que les plus fortunés pourront bientôt se payer une place dans cette navette. Si vous gagnez à l’Euromillions et que vous avez quelques dizaines de millions à dépenser, vous pouvez acheter un ticket sur SpaceX pour une excursion jusqu’à la station spatiale internationale où vous pourrez rester une dizaine de jours

À lire aussi
Vue d'artiste de la mission Artemis à la surface de la Lune en 2024 espace
Les États-Unis vont-ils vraiment pouvoir retourner sur la Lune en 2024 ?

Le premier vol de ce type pourrait partir à la fin de l'année 2021. Il y aura aussi en 2022, des vols plus courts, sans arrimage à la station spatiale. Les tickets se vendent autour de 55 millions de dollars. Et ce n’est qu’un début puisque le président Donald Trump a fixé pour objectif à la Nasa de retourner sur la Lune d’ici 2024, avec des vols commerciaux à moyen terme.

En attendant la Nasa a signé un contrat avec une entreprise pour ajouter un module à la station spatiale internationale pour les activités commerciales. L’idée est d'ensuite créer une station spatiale uniquement réservée aux visiteurs fortunés. Rien de cela ne serait possible sans ce premier vol historique, dans quelques heures, au Kennedy Space Center à Cape Canaveral. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé SpaceX Elon Musk
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants