3 min de lecture Espace

Espace : ce que l'on sait des prochains voyages sur la Lune

ÉCLAIRAGE - Dans une bande-annonce époustouflante, la Nasa nous informe qu'elle compte retourner sur la Lune. Son directeur, Jim Bridenstine, annonce même un retour sur l'astre "plus tôt" qu'on ne le pense.

La lune vue depuis l'ISS, le 3 août 2017
La lune vue depuis l'ISS, le 3 août 2017 Crédit : @Nasa
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

L'exploration spatiale est en pleine avancée. À peine quelques jours après le retentissant atterrissage de la sonde InSight sur Mars, la Nasa revient sur le devant de la scène en annonçant le retour de l'Homme sur la Lune.

Dans une bande-annonce digne d'un blockbuster américain, publiée le 17 novembre dernier sur les réseaux sociaux, l'agence spatiale américaine illustre sa volonté de faire son retour à la surface du satellite de la Terre "pour y rester" et pour s'en servir de lieu d'escale. Dans un tweet, le directeur de la Nasa, Jim Bridenstine a annoncé que "les États-Unis retourneront à la surface de la Lune, et nous le ferons plus tôt que vous ne le pensez !"

Le plan d'une campagne d'exploration, nommée "Moon to Mars" et présenté au président Trump il y a quelques semaines, s'appuie sur 18 années de recherches, menées à la fois sur Terre et sur la Station spatiale internationale (ISS). Elle comprend un leadership actif en orbite terrestre basse, en orbite autour de la Lune et à sa surface, ainsi que vers des destinations au-delà telles que Mars.

À lire aussi
Une météore traversant le ciel, le 12 août 2018 espace
Géminides : comment observer la pluie de météores ce week-end

Objectif 2023

En décembre 2017, Donald Trump signait la directive n°1 sur la politique spatiale, avec laquelle il demandait à la Nasa de "diriger un programme d'exploration innovant et durable (...) afin de permettre l'expansion humaine à travers le système solaire et de ramener sur Terre de nouvelles connaissances et opportunités". 

Aujourd'hui, l'heure a sonné pour les Américains. Ce fameux programme d'exploration aura pour principaux objectifs de faciliter l'accès des futures missions vers l'espace profond en démontrant les capacités de la Lune pour servir de lieu d'escale, de déterminer plus précisément le potentiel des ressources lunaires grâce à l'intervention de rovers et autres sondes envoyés sur place, et bien sûr l'envoi d'hommes à sa surface pour "une campagne d'exploration soutenue". 

Les prochains voyages vers la Lune se concrétiseront d'ici cinq ans. La première fournée d'astronautes sera envoyée en orbite autour de notre satellite à compter de 2023, pour un atterrissage d'hommes au plus tard à la fin des années 2020. 

La campagne d'exploration de la Nasa comprend un leadership actif autour et sur la Lune, ainsi que sur Mars
La campagne d'exploration de la Nasa comprend un leadership actif autour et sur la Lune, ainsi que sur Mars Crédit : @Nasa

Le Gateway déjà en préparation

Une station orbitale lunaire, le Gateway, permettra d'accueillir les astronautes et constituera la première infrastructure permanente des hommes autour de la Lune. Le lieu servira à la fois d'escale pour rejoindre la surface de la Lune ou d'autres lieux du système solaire, mais aussi de zone d'expérimentation scientifique et technologique. 

Il permettra également d'approfondir les connaissances actuelles concernant l'impact de la vie en microgravité et soumise au rayonnement solaire, sur le corps humain. Enfin, le Gateway servira de "garage de l'espace" : assemblage des charges utiles et des systèmes, dépôt du ravitaillement de carburant, plate-forme de maintenance et centre de retour vers la Terre.

Si les différents éléments qui composent la future station spatiale sont déjà en cours de construction aux États-Unis et dans les pays partenaires, le premier élément sera envoyé en 2022. 

Sur la Lune

Concernant les missions sur la surface lunaire, elles seront diverses et variées et auront (presque) toutes pour objectif principal de préparer la Lune à recevoir l'Homme de manière durable, et de préparer l'Homme à voyager bien plus loin. Démonstration de technologie, terrain d'entraînement, préparation physique et technologique de la première visite de Mars par l'Homme... pourront être organisés sur la surface de la Lune.

Des missions robotiques sont également prévues dès 2020 pour des explorations scientifiques et la préparation de l'arrivée de l'Homme : un cargo de matériel commencera ses allers-retours pour transformer la Lune en future station permanente.


Les neuf sociétés sélectionnées sont: Astrobotic, Deep Space Systems, Draper, Firefly, Intuitive Machines, Lockheed Martin, Masten Space Systems, Moon Express et Orbit Beyond. Elles n'ont pas décroché de contrats financiers mais font désormais partie du catalogue retenu par la Nasa, qui organisera de multiples compétitions pour sélectionner les engins qui iront sur la Lune. 

Pour rappel, la dernière expédition humaine sur le sol lunaire a été menée par Eugene Cernan en 1972.

Lire la suite
Espace Fil Futur États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795747781
Espace : ce que l'on sait des prochains voyages sur la Lune
Espace : ce que l'on sait des prochains voyages sur la Lune
ÉCLAIRAGE - Dans une bande-annonce époustouflante, la Nasa nous informe qu'elle compte retourner sur la Lune. Son directeur, Jim Bridenstine, annonce même un retour sur l'astre "plus tôt" qu'on ne le pense.
https://www.rtl.fr/actu/futur/espace-ce-que-l-on-sait-des-prochains-voyages-sur-la-lune-7795747781
2018-11-29 13:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/I85Pt01iAF3dRPVuuMpvAQ/330v220-2/online/image/2018/1129/7795749396_la-lune-vue-depuis-l-iss-le-3-aout-2017.jpg