2 min de lecture Connecté

Paris : des caméras vont mesurer l'affluence sur les quais du métro Gare de Lyon

La RATP lance une expérimentation visant à fluidifier les flux de personnes sur les quais de la station Gare de Lyon de la ligne 14 du métro parisien.

Dans la station Gare de Lyon, un écran informera quasi en temps réel les voyageurs de la densité de personnes sur le quai.
Dans la station Gare de Lyon, un écran informera quasi en temps réel les voyageurs de la densité de personnes sur le quai. Crédit : Arnaud Tousch / RTL
Benjamin Hue
Benjamin Hue
et Arnaud Tousch

Après le contrôle du port du masque au printemps 2020, la RATP lance une nouvelle expérimentation basée sur l'analyse des données captées par les caméras déployées dans les couloirs du métro parisien.

À partir de ce mardi 25 mai, pour une durée de trois mois, la régie des transports franciliens mesurera en quasi temps réel la densité d’usagers présents sur le quai de la station Gare de Lyon sur la ligne 14 afin de fluidifier les déplacements de personnes et prévenir les flux trop importants. 

La RATP s’appuiera pour cela sur les caméras de vidéo protection déjà déployées dans la station et sur une solution d’intelligence artificielle fournie par une entreprise dont le nom n'a pas été communiqué pour l'instant pour mesurer le nombre de clients de la RATP présents sur chaque partie du quai.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du prolongement de la ligne 14 jusqu’à Orly pour lequel la RATP prévoit une augmentation de fréquentation de moitié, estimée à près d’un million de voyages quotidiens. 

Les voyageurs peuvent refuser de participer au test

À lire aussi
Coronavirus France
Les infos de 6h - Coronavirus : le ras-le-bol des fêtards aux Invalides

Concrètement, le quai sera divisé en douze carrés virtuels dans lesquels le logiciel comptera en temps réel les silhouettes des personnes. La régie assure que ce comptage sera fait de façon anonyme afin de respecter le RGPD. La Cnil a d'ailleurs rendu un avis favorable sur le projet.

Dans la station Gare de Lyon, un écran représentant la ligne 14 informera en quasi-temps réel les voyageurs de la densité de personnes sur le quai selon un système de couleurs variant en fonction du nombre de voyageurs.

Lorsqu’un nombre trop important de personnes sera détecté sur une portion, des annonces pourront être diffusées à travers les haut-parleurs et des agents dépêchés pour inviter les usagers à aller plutôt à l’avant ou à l’arrière du quai, voire à prendre un trajet alternatif. Des navettes supplémentaires pourront aussi être affrétées pour fluidifier le trafic le cas échéant.

"L’objectif est de rendre les gens acteurs de leur mobilité. On leur donne l’information afin qu’ils s’en servent s’ils le souhaitent. Et une fois que l’on mesure l’affluence en temps réel, l’idée est d’arrivée à la maîtriser pour offrir un meilleur service", explique à RTL Côme Berbain, directeur de l’innovation à la RATP.

Contrairement à l’expérimentation mise en place avec l'entreprise française Datakalab visant détecter le port du masque au métro Châtelet, retoquée en juin 2020 et à nouveau autorisée sur décret le 12 mars, les voyageurs pourront refuser de participer à l'opération de la Gare de Lyon en se positionnant sur un espace dédié équivalent à deux voitures, mis en place en queue de quai. Un parcours alternatif sera également proposé, matérialisé par une signalétique dédiée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Métro Fil Futur
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants