1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Mercurochrome se lance dans les bracelets connectés avec deux capteurs d'activité
1 min de lecture

Mercurochrome se lance dans les bracelets connectés avec deux capteurs d'activité

Mercurochrome débarque dans le marché de la santé connectée. Le laboratoire français va lancer, mi-novembre, deux bracelets connectés pour suivre son état de forme et son rythme cardiaque.

Mercurochrome va se lancer dans le marché en plein essor des bracelets connectés. Un secteur dominé par des marques comme Fitbit, iHealth ou Jawbone (ici le bracelet UP).
Mercurochrome va se lancer dans le marché en plein essor des bracelets connectés. Un secteur dominé par des marques comme Fitbit, iHealth ou Jawbone (ici le bracelet UP).
Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Mercurochrome veut surfer sur l'explosion du marché des objets connectés. Selon LSA-Conso, le laboratoire français va investir ce secteur ultra-porteur en commercialisant deux bracelets de santé connectée le 12 novembre prochain. 

Un bracelet pour la forme, un autre pour le stress

Le premier, intitulé "Coach forme et sommeil" doit permettre à l'utilisateur d'évaluer son état de forme et la qualité de son sommeil, à l'instar du bracelet Pulse 02 de Withings ou du iHealth AM3. Le second est un capteur dédié à l'étude de son niveau de stress en mesurant le rythme cardiaque. Les deux seront reliés à une application mobile dédiée.

"Selon le niveau mesuré, l'application à télécharger sur son smartphone propose alors des exercices pour mieux gérer son stress", confie la directrice marketing des laboratoires Juva Santé, propriétaires de Mercurochrome, à la revue hebdomadaire spécialisée.

Démocratiser l'usage des bracelets connectés

Avec un prix unitaire inférieur à 40 euros, l'entreprise française se positionne d'emblée parmi les produits d'entrée de gamme du secteur. Une stratégie dictée par la volonté de démocratiser rapidement ce type de produits auprès des Français alors que selon le baromètre de l'innovation BVA du mois de février, plus de 6 Français sur 10 plébiscitent l'usage d'objets connectés dans le domaine de la santé.

À lire aussi

L'occasion pour l'entreprise de s'offrir une place de choix dans un marché qui devrait représenter plus de 30 milliards de dollars d'ici à 2018. Et peut-être de se détacher pour de bon de son fameux slogan "Mercurochrome, le pansement des héros", sparadrap solidement accolé à la marque depuis de nombreuses années.

La rédaction vous recommande
Services

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/