3 min de lecture Vidéo

Les 4 enseignements à retenir des résultats d'Apple

Apple a redressé la barre lors des trois derniers mois de l'année 2016 mais n'a pas levé les doutes sur sa dépendance à l'iPhone.

Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Les fêtes de fin d’année ont redonné des couleurs à Apple. Après trois trimestres consécutifs en berne, la marque à la pomme a renoué avec la croissance au quatrième trimestre 2016. Le groupe informatique américain a vu ses ventes d’iPhone repartir à la hausse lors des trois derniers mois de l’année, une période traditionnellement favorable avec les achats de Noël. Apple a donné tort aux sceptiques et annoncé mardi 31 janvier des performances légèrement supérieures aux projections des analystes. Le chiffre d’affaires du groupe a progressé de 3% entre octobre et décembre dernier par rapport à la même période en 2015, établissant un nouveau niveau historique pour la société avec 78.3 milliards de dollars engrangés. Plombé par le dollars, le bénéfice de la société a en revanche baissé de 2,5% à 17,9 milliards de dollars.

1 - Apple redevient numéro un mondial des smartphones

La bonne santé retrouvée d’Apple est d’abord liée à la reprise de la croissance des ventes d’iPhone. En baisse lors des neuf premiers mois de l’année 2016, les revenus du produit-phare du groupe ont grimpé de 5% sur un an avec 78,29 millions d’exemplaires écoulés sur le trimestre. 

La firme de Cupertino redevient le premier vendeur mondial de smartphones, Samsung ayant écoulé "seulement" 77,5 millions d’appareils sur la période. Autre motif de satisfaction, le prix de vente moyen de l’iPhone s’est établi à 695 dollars grâce au succès de l’iPhone 7 lancé en septembre, vendu entre 769 et 969 dollars aux États-Unis.

2 - Apple plus dépendant que jamais à l’iPhone

Ces résultats confirment la dépendance persistante d’Apple vis-à-vis de l’iPhone, dont les ventes tractent toujours près de 70% de son chiffre d’affaires. Le groupe n’a pas levé les doutes nés du déclin de son produit vedette lors des deux tiers de l’année alors que les principaux marchés sont saturés et que le cycle de renouvellement des smartphones haut de gamme est de plus en plus long. 

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus en France : les tests salivaires bientôt disponibles

Des inquiétudes qui valent à Apple d'être détrôné par Google comme marque la mieux valorisée au monde dans le dernier classement du cabinet de conseil Brand Finance. Tous les regards sont désormais tournés vers la sortie du prochain modèle cet automne. Après un iPhone 7 sans innovation majeure, les analystes espèrent un iPhone de rupture pour le dixième anniversaire de la sortie du premier modèle.

3 - Les services, relais de croissance potentiel

Les services comme iTunes, l’App Store, Apple Music, iCloud ou Apple Pay, constituent un relais de croissance potentiel pour le groupe. En un an, le chiffre d’affaires de l’App Store a grimpé de 43% (bien aidé par les jeux mobile à succès Pokemon Go et Super Mario Run) et Apple Pay a triplé son nombre d’utilisateurs. Le chiffre d’affaires des services a augmenté de 18% à 7,17 milliards de dollars ce trimestre mais il ne pèse toujours que 9% des revenus totaux de l’entreprise. Tim Cook assure que leur chiffre d’affaires sera multiplié par deux d’ici quatre ans.

4 - L’iPad au plus mal

Parmi les autres produits en vue, Apple les ordinateurs Mac ont renoué avec la croissance avec des ventes en légère hausse de 1% à 5,37 millions d'unités. Apple a lancé en octobre un nouveau MacBook Pro après un an et demi sans mise à jour de la gamme. La principale déception concerne l’iPad qui continue sa dégringolade sept ans après son lancement. Cannibalisées par la popularité du grand écran de l’iPhone 7 Plus et victimes de la concurrence de produits plus abordables, les tablettes d’Apple ont vu leurs ventes reculer de 22% avec 12 millions d’unités écoulées lors des trois derniers mois de 2016.

5 - Le mystère Apple Watch

Malgré l’optimisme affiché par Tim Cook, un épais voile enveloppe toujours l’Apple Watch. Inclue dans la catégorie "autre produits" qui concerne également les casques audio Beats, les écouteurs sans fil AirPods et l’Apple TV, la montre connectée d’Apple ne fait toujours pas l’objet de résultats détaillés un an et demi après sa commercialisation. Tim Cook a réaffirmé sa confiance dans "le potentiel énorme" des objets connectés à porter mais la division "autres produits" recule de 8% lors du dernier trimestre 2016.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Connecté Apple
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants