1 min de lecture Union européenne

Intelligence artificielle : "Protéger les données est un enjeu stratégique", dit une spécialiste

INVITÉE RTL - Le commissaire européen Thierry Breton présente mercredi 19 février ses préconisations sur l'intelligence artificielle et la protection des données des entreprises. Aurélie Jean, spécialiste des algorithmes, fait la lumière sur les enjeux pour l'Europe.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Intelligence artificielle : "Protéger les données est un enjeu stratégique", dit une spécialiste Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Thomas Pierre

De la traduction instantanée à la reconnaissance faciale, l'intelligence artificielle s’apprête à envahir notre quotidien. Dès lors, l'UE veut mettre de l'ordre dans cette jungle numérique, dominée pour l'instant par les États-Unis et la Chine. Le commissaire européen Thierry Breton présente mercredi 19 février ses préconisations sur l'intelligence européenne et la protection des données des entreprises. 

Mais quel est le rapport entre intelligence artificielle et données ? Pour Aurélie Jean, spécialiste des algorithmes, auteur de De l'autre côté de la Machine et invitée de RTL, l'intelligence artificielle représente "toute simulation qui va tourner sur un ordinateur, tout calcul". "Ces calculs sont créés à partir d'algorithmes (...) qui ont besoin de données", explique encore la scientifique. 

Des données "personnelles" qui sont de tout ordre : santé, habitudes de vie, de consommations provenant des objets connectés. "Et pas que des données personnelles", précise Aurélie Jean, qui prend l'exemple d"un constructeur automobile qui aurait des données sur l'usure de ses pièces pour mieux prédire et prévoir leur conception. 

Un enjeu stratégique pour l'Europe

Le nombre de données émises par l'homme devrait doubler tous les 18 mois. Qu'est-ce qui explique un tel emballement ? "D'une part, on a de plus en plus d'outils qui vont aller capter de la donnée", indique-t-elle. "Après d'un point de vue purement technique, on est capable de plus en plus de traiter un grand nombre de données sur des durées plus courtes". 

À lire aussi
Un agriculteur avant l'ouverture du Salon de l'Agriculture à Paris. agriculture
Agriculture : "Attention, voici un nouveau grand débat", prévient Olivier Bost

Dès lors, "protéger les données personnelles et non-personnelles est un enjeu stratégique" pour l'Europe, insiste la spécialiste des algorithmes. D'un point vue économique, mais également éthique. Pour Bruxelles, il est donc important de se démarquer des États-Unis et de la Chine en la matière. Les annonces de Thierry Breton ce mercredi 19 février vont dans ce sens. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Union européenne Intelligence artificielle Europe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants