1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Facebook : qui est vraiment Mark Zuckerberg ?
3 min de lecture

Facebook : qui est vraiment Mark Zuckerberg ?

Le 4 février 2004, un certain Mark Zuckerberg lance The Facebook, un trombinoscope universitaire qui deviendra un phénomène planétaire.

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, le 23 octobre 2019, devant le Congrès
Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, le 23 octobre 2019, devant le Congrès
Crédit : MANDEL NGAN / AFP
L'INTÉGRALE - Facebook : qui est vraiment Mark Zuckerberg ?
00:32:19
RÉCIT - Facebook : le jour où Mark Zuckerberg lance le phénomène planétaire
00:02:39
Capucine Trollion
Capucine Trollion

Jour J vous entraîne dans la création d'un réseau social qui s'est infiltré dans la vie de tous les connectés : Facebook. Son créateur autoproclamé, Mark Zuckerberg, a mérité son succès, car il avait peut-être une longueur d'avance sur les réseaux sociaux en 2004.

Mais, qui est vraiment Mark Zuckerberg ? "C'est un enfant issu d'une classe moyenne supérieure. Il a 3 sœurs, son père est dentiste, sa mère est psychiatre", démarre Julien Le Bot, réalisateur et auteur du livre Dans la tête de Mark Zuckerberg, au micro de Jour J.

"Sa mère décide d'arrêter de travailler pour élever ses enfants. Son père est passionné d'informatique et donc très vite on a ce jeune Zuck, qui est son surnom, qui se met un peu à coder à la maison. Il est aussi passionné de Star Wars", ajoute Julien Le Bot. Mark Zuckerberg suit des cours particuliers de codage où il est "particulièrement brillant". 

"Et son père lui-même à la maison commence à installer des machines. Il est convaincu qu'on est un dentiste d'autant plus performant quand on est capable de numériser ces dossiers. On le surnomme d'ailleurs 'Monsieur Sans-Souffrance' puisqu'il se fait fort avec les nouvelles technologies d'être au plus proche de ses patients", précise le réalisateur avant d'ajouter : "Donc en fait Mark Zuckerberg baigne dans cette ambiance-là. Il est accompagné".

Une éducation "méritocratique"

À lire aussi

"Il passe par le canal méritocratique le plus exigeant. Il fait l'école de la Phillips Exeter Academy qui lui permet d'apprendre à travailler avec les meilleurs étudiants qui sont issus de familles assez riches parce que ce n'est pas donné d'étudier dans ces endroits-là. Il finit à Harvard parce que tout le porte à être ce profil de futur ingénieur brillant, vaguement entrepreneur, mais surtout très très branché par tout ce qui est informatique. On pourrait dire que c'est un geek", note Julien Le Bot.

"Il s'intéresse aussi à l'Histoire de l'Empire Romain. Il est passionné par le combat du Bien contre le Mal et donc fort de ses convictions, de cette éducation qui lui a permis de devenir solide dans sa tête, ça lui permet finalement en 2004 d'être en capacité à travailler très peu à Harvard et s'investir beaucoup sur Facebook", poursuit le réalisateur.

Quid de son portrait dans "The Social Network" ?

"Je trouve que The Social Network est un film peu injuste. Je crois qu'on peut reprocher énormément de choses à Mark Zuckerberg et il le faut. Je crois que le film en fait un sociopathe qu'il n'est pas complètement. C'est-à-dire qu'évidemment il était peut-être un peu timide, mais à la vingtaine parfois on est timide, cela ne veut pas dire qu'au fond de soi, on n'a pas des choses à dire au monde entier". 

Était-il apprécié à Harvard ? "C'est compliqué, on est dans des âges où il y a beaucoup de tensions dans ces campus, des rivalités. En revanche ce qui est sûr, c'est qu'il est très geek, donc il est plutôt derrière son écran qu'à faire la fête. Mais, je ne pense pas qu'il ait fait Facebook pour 's'envoyer en l'air' avec toutes les jeunes filles du campus", raconte  Julien Le Bot. 

"Quand on voit son éducation, on comprend que depuis très très longtemps, il est passionné par l'informatique, il est convaincu comme son père, que l'informatique et Internet sont bons pour l'humanité", conclut-il. 

Tous les jours dans Jour J, de 20h à 21h sur RTL, Flavie Flament vous fait découvrir les grands moments d’actualité qui ont marqué la mémoire collective.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/