1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Facebook : Zuckerberg a-t-il vraiment perdu 6 milliards de dollars à cause de la panne ?
1 min de lecture

Facebook : Zuckerberg a-t-il vraiment perdu 6 milliards de dollars à cause de la panne ?

DÉCRYPTAGE - Avec la chute de ses actions, le patron de Facebook a perdu plus de 6 milliards de dollars lundi. Au-delà de la méga-panne, le réseau social traverse depuis quelques semaines une profonde crise de réputation.

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, le 23 octobre 2019, devant le Congrès
Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, le 23 octobre 2019, devant le Congrès
Crédit : MANDEL NGAN / AFP
Thomas Pierre

Ce 4 octobre restera comme un lundi noir pour Facebook et son PDG. La fortune de Mark Zuckerberg a fondu de plus de 6 milliards de dollars (sur 121,6 milliards) en quelques heures seulement. Poids lourd du Nasdaq, le réseau social a plongé de 4,89%, à la suite de différents déboires. 

La méga-panne subie par ses 3,5 milliards d'abonnés empêchant l'accès à Facebook, Instagram, Whatsapp et Messenger n'est ainsi qu'un ultime rebondissement. Car les raisons à la crise que connaît aujourd'hui le géant numérique sont multiples et remontent déjà à plusieurs semaines. Depuis début septembre, le titre aura ainsi dévissé de 15% en bourse. 

Le réseau social est d'abord en butte aux accusations d'une lanceuse d'alerte, Frances Haugen, qui affirme que Facebook choisit "le profit plutôt que la sûreté". Mardi, devant le Congrès, elle a ainsi écorné publiquement l'image de l'entreprise et de son co-fondateur. 

Le "profit plutôt que la sûreté"

Au fil de son témoignage accablant, cette ancienne ingénieure de l'entreprise a déroulé de façon implacable les contradictions et les turpitudes des dirigeants de Facebook. Parmi les dérives, selon Frances Haugen, les méthodes qui poussent les adolescents à utiliser Instagram à haute dose, au point de sombrer parfois dans l'addiction.

À lire aussi

Lors de son audition, Frances Haugen a aussi décerné une mention spéciale à Mark Zuckerberg. "Il n'y a pas d'entreprise aussi puissante qui soit contrôlée de manière aussi unilatérale. Donc au final, la responsabilité revient à Mark. Et il ne rend de comptes à personne. Et Mark Zuckerberg est, dans les faits, le concepteur en chef des algorithmes", a assuré l'ingénieure.

La méga-panne ne pouvait donc tomber plus mal pour la firme de Mark Zuckerberg, dont les pertes personnelles atteignent désormais les 15 milliards de dollars depuis la mi-septembre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/