1. Accueil
  2. Actu
  3. Sciences et Tech
  4. Coronavirus : attention, un site antivaccin se fait passer pour Vite Ma Dose
2 min de lecture

Coronavirus : attention, un site antivaccin se fait passer pour Vite Ma Dose

La plateforme de réservation de rendez-vous de vaccination Vite Ma Dose a vu un site utilisant un nom de domaine similaire faire la promotion de contenus antivax.

L'application Vite Ma Dose recense les créneaux de vaccination disponible dans votre région
L'application Vite Ma Dose recense les créneaux de vaccination disponible dans votre région
Crédit : Vite Ma Dose ! / Guillaume Rozier
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste

Depuis plusieurs semaines, la plateforme Vite Ma Dose permet aux Français de trouver facilement un créneau de vaccination. Cette initiative citoyenne est le fruit de l'ingénieur Guillaume Rozier, déjà à l'origine du site de suivi de l'épidémie CovidTracker. Le jeune homme de 24 ans s'est appuyé sur les données publiques disponibles pour faciliter les démarches des Français et accélérer la campagne de vaccination nationale. 

Le succès de la plateforme, dont la promotion a été assurée jusqu'au plus haut niveau de l'État par Emmanuel Macron en personne, n'est manifestement pas passé inaperçu auprès des opposants aux vaccins. 

Alors que la vaccination est en passe d'être ouverte à tous les Français de plus de 18 ans, Guillaume Rozier a mis en garde le public sur Twitter ce mardi 11 mai sur le fait qu'un site utilisant un nom de domaine similaire essayait de duper les internautes les moins attentifs. "Le nom de domaine vitemadose[point]fr a été racheté par des anti vaccins. N’y allez pas. Diffusez le plus largement possible la bonne adresse http://vitemadose.covidtracker.fr et rien d’autre !", a-t-il indiqué en fin de matinée sur le réseau social.

Jusqu'à il y a quelques jours, l'URL en question renvoyait vers le véritable site. À la place, on trouve désormais des informations sur les risques liés à la vaccination : des contenus manifestement antivax défendant des positions opposées aux vaccins à ARN messagers. Une vidéo de 40 minutes montre par exemple Christian Vélot, membre d'une association anti-OGM tenir un discours inquiétant sur les vaccins.

À lire aussi

Cette technique est appelée "typosquatting", il s'agit d'acheter des noms de domaine dont le nom ou l'orthographe sont proches de celles d'un site populaire pour détourner un maximum de ses utilisateurs à des fins idéologiques, le plus souvent. Guillaume Rozier a expliqué au HuffPost qu'il n'est pas parvenu à récupérer le nom de domaine désormais vendu à un prix exorbitant. Une mise en demeure sera prochainement adressée au propriétaire du site.

Le principe de Vite Ma Dose est de permettre aux Français de trouver plus facilement un rendez-vous en détectant automatiquement les créneaux disponibles dans leur département. Disponible sur Internet et sous la forme d'une application mobile, la plateforme s'appuie sur les données du ministère de la Santé pour recenser les rendez-vous. Il suffit de renseigner le département de son choix pour se voir proposer une date et un horaire lorsqu'un créneau se libère. 

Ce "typosquatting" intervient alors que le site propose depuis peu l'outil ChronoDose qui permet aux Français de 18-50 ans non prioritaires de trouver des rendez-vous lorsque les créneaux ne sont pas réservés par des personnes prioritaires.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/