5 min de lecture Connecté

CES 2020 : le futur des nouvelles technologies s'affiche à Las Vegas

Le salon de l'innovation technologique de Las Vegas a fermé ses portes au public vendredi 10 janvier. Tour d'horizon des prochaines tendances du secteur.

Samsung a présenté un un robot compagnon en forme de balle de tennis au CES 2020
Samsung a présenté un un robot compagnon en forme de balle de tennis au CES 2020 Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Quel futur nous dessinent les géants de la Silicon Valley et les jeunes pousses du numérique ? Le monde des nouvelles technologies était réuni à Las Vegas cette semaine pour le Consumer Electronics Show (CES), le plus grand salon dédié à l'électronique grand public. Cette grand messe de l'innovation technologique a fermé ses portes ce vendredi 10 janvier à l'issue d'une semaine d'annonces, de présentations de produits et de discours de leaders de l'industrie. 

Le CES est un rendez-vous majeur du calendrier high-tech mondial. Depuis sa création à la fin des années 60, le salon a vu émerger des technologies qui se sont imposées par la suite comme des produits de grande consommation. Le magnétoscope, le CD, le caméscope, le lecteur Blu-ray, la Nintendo Nes, la Xbox, le DVD, la télévision Oled ou la 4K ont tous été révélés au royaume du casino.

Le CES a un peu perdu de sa superbe ces dernières années face à la multiplication des événements aux quatre coins du monde. Il pâtit aussi du regard plus critique que porte désormais le grand public sur l'industrie technologique et la gravité de ses enjeux. Entre les attentes des consommateurs et les inquiétudes relatives aux pratiques des entreprises du secteur, il existe aujourd'hui un certain décalage qui incite les marques à faire preuve de plus de retenue.  

Le CES reste malgré tout un lieu privilégié pour dresser un panorama des tendances du secteur. Depuis plusieurs années, l'heure est plus que jamais à la connectivité. Le salon de Las Vegas était aux premières loges pour assister à l'avènement de l'intelligence artificielle, une notion que l'on retrouve désormais dans quasiment tous les produits du salon, de la maison aux voitures, en passant par la santé ou les smartphones.

Un futur connecté, intelligent et parfois accessoire

À lire aussi
Google Maps va afficher le nombre de cas de Covid-19 sur ses cartes Connecté
Google Maps indique désormais les villes et les régions les plus touchées par le coronavirus

Chez Samsung, l'IA promettait cette année d'animer une intrigante "nouvelle forme de vie". Les spéculations sur ce projet mystérieux ont suscité par avance de la fascination pour cette chimère d'une intelligence artificielle qui serait dotée de sa propre personnalité et capable de générer des émotions de façon autonome. Mais au CES, la marque a levé le voile sur des avatars digitaux certes photoréalistes mais pas beaucoup plus doués que les chatbots et assistants vocaux actuels.

Samsung espère que ses avatars digitaux Neon s'apparenteront à une nouvelle forme de vie
Samsung espère que ses avatars digitaux Neon s'apparenteront à une nouvelle forme de vie Crédit : AFP

Pour le géant coréen, l'intelligence artificielle au service des consommateurs se conjugue au présent sous la forme d'une petite balle jaune appelée Ballie, un étonnant robot coach capable de suivre son propriétaire à la trace pour l'encourager à faire de l'exercice et interagir avec les appareils connectés du domicile. De son côté, LG a esquissé un futur dans lequel l'intérieur serait régi par plusieurs niveaux d'intelligence avec des interactions toujours plus poussées entre les hommes et les machines et une personnalisation totale de l'expérience utilisateur. 

En attendant la mise en place des réseaux 5G, la maison intelligente est toujours l'un des maîtres-mots du salon avec de multiples annonces portant sur des serrures intelligentes, des litières intelligentes capables de faire un bilan santé des compagnons à quatre pattes, des miroirs augmentés capables d'analyser l'état de la peau, des rasoirs connectés permettant à la marque d'interagir directement avec ses clients et même... Une pomme de terre connectée exposée par un entrepreneur français désireux de railler un salon qui s'apparente parfois à un concours Lépine de gadgets pas toujours très utiles.

La voiture du futur prépare son autonomie

Le CES de Las Vegas est aussi un véritable salon automobile. Les véhicules futuristes, taxis volants et navettes électriques ont envahi le désert du Nevadadepuis plusieurs années avec le rêve de la voiture autonome en ligne de mire. Même Sony se lance dans la bataille, avec le Vision-S, un véhicule électrique bardé de capteurs pour aider à la conduite, doté d'un écran panoramique à l'avant et d'un système audio enveloppant à 360 degrés. 

Si Mercedes-Benz a fait sensation avec son concept car Vision AVTR tout droit sorti d'Avatar, les autres constructeurs ont plutôt mis l'accent sur les services connectés à déployer dans les véhicules. Le Français Valeo a présenté un système de prédiction des comportements des usagers de la route vulnérables capable d'anticiper les piétons qui traversent mais aussi un premier véhicule de livraison autonome capable de délivrer une quinzaine de repas par trajet. 

Le concept car Mercedes Benz Vision AVTR présenté au CES 2020
Le concept car Mercedes Benz Vision AVTR présenté au CES 2020 Crédit : AFP

Nissan s'est intéressé à de nouveaux matériaux insonorisants conçus de la même manière qu'un nid d'abeille pour absorber les fréquences sonores et BMW a livré sa vision du confort à bord de la voiture autonome avec des sièges-sofa, des équipements mobiliers et des tissus à commandes tactiles. Et pour éviter l'éblouissement, Bosch a imaginé un pare-soleil transparent à base de cristaux liquides pour ne pas obstruer le champ de vision du conducteur. 

Des écrans de télévision démesurés et invisibles

Las Vegas est aussi traversée chaque année par une intense compétition entre les fabricants de téléviseurs qui rivalisent d'annonces sur le terrain de la résolution, du format ou de la diagonale avec des écrans atypiques qui façonneront les standards du secteur dans les mois et les années à venir. 

Face à la concurrence des écrans mobiles et pour mieux profiter de la 8K, les marques voient de plus en plus grand et font dans la démesure, à l'image de Samsung et son écran "The Wall Luxury" de 292 pouces qui s'étire sur plus de 7 mètres de diagonale. Le constructeur coréen a aussi affiché son étonnant téléviseur vertical "Sero" qui reprend l'orientation des smartphones pour coller aux usages de la génération mobile.

Pour séduire le public, les constructeurs ont aussi des écrans qui se fondent littéralement dans le décor, soit en s'accrochant au mur à la manière d'une peinture, soit en étant quasiment invisibles. Le coréen LG a présenté cette année un étonnant écran Oled monté sur un mécanisme motorisé permettant de l'enrouler sur lui-même pour le faire descendre ou monter du plafond et ainsi libérer l'espace dans la pièce lorsqu'il n'est pas utilisé.

Et toujours des polémiques

Enfin, le CES, ce sont aussi des polémiques. En 2018, les critiques les plus virulentes visaient le manque de femmes parmi les invités du salon. L'an passé, le CES avait récompensé une entreprise spécialisée dans les sex-toys connectés avant de lui retirer son prix au regard du caractère supposément immoral de ses produits. Cette année, le salon s'est attiré les foudres des observateurs pour le tapis rouge déroulé à la fille de Donald Trump, Ivanka, invitée à donner son avis sur le rôle des nouvelles technologies dans le futur du travail alors qu'elle ne s'est, a priori, jamais distinguée pour son oeuvre en faveur des entreprises du secteur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Samsung Intelligence artificielle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants